Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Macky demande à ses alliés de "ne pas céder au terrorisme verbal" de ses détracteurs



La série des audiences aux allures de revues des troupes se poursuit. Le président de la République, Macky Sall, a reçu hier, jeudi 18 avril 2019, les leaders de sa coalition Benno Bokk Yakaar (BBY), au Palais de la République. À l’occasion, le chef de l’Etat à demandé à ses soutiens de ne pas répondre « au terrorisme verbal des gens» qui ignorent ses vraies intentions. 

Le chef de l’Etat a exhorté ses alliés de BBY à ne pas répondre à la provocation « des gens qui racontent n’importent quoi et qui ne connaissent rien de ses intentions, ni de sa volonté » de gouverner ensemble avec tous ses soutiens. 

En séance d’explications sur ses choix par rapport à la formation de son nouveau gouvernement et ses vœux de changement pour son quinquennat, Macky Sall a, entre autres, évoqué la question du dialogue national. 

Selon Macky Sall, ce dialogue « dont les termes de références sont en chantier », déterminera même le futur du calendrier républicain. Il pourrait servir de cadre de discussion entre le Pouvoir et l’Opposition sur les prochaines élections locales prévues en décembre. « On va faire la proposition », a avancé le chef de l’Etat, sous-tendant un possible report des locales.

Aminata Diouf

Vendredi 19 Avril 2019 - 12:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter