Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mairie de Pikine : Les agents lassés de réclamer leur salaire

Les agents de la mairie de la ville de Pikine n’ont jusqu’à présent pas pu entrer dans leurs fonds. Ils n’ont toujours pas perçu leur salaire du mois de novembre et se disent inquiets pour le moment.



Mairie de Pikine : Les agents lassés de réclamer leur salaire
Jusqu’à cette deuxième quinzaine du mois de Décembre, les agents de la ville de Pikine sont en quête de leur appointement. En effet, ces derniers courent depuis des jours derrière leur maire.
 
Nos sources nous révèlent que, « les services tournent au ralenti et les agents ne sont plus motivés». En plus « ils ont abusé des secours d’indigence lors de la Tabaski jusqu’à oublier qu’ils doivent payer des salaires. Certains  ont reçu plus de 100.000 FCFA de secours et 23 conseillers municipaux doivent partir à l’étranger. Leurs frais de mission et les billets sont déjà payés au niveau de la perception de Pikine », nous indiquent ces mêmes sources.  
 
Dans la même veine, notre interlocuteur poursuit que « des agents n’ont cependant  payé ni leurs factures d’eau et d’électricité, ni le loyer. Ils ne sont plus motivés et ne savent plus à quel saint se vouer. Le maire de la ville de Pikine, Pape Sagna Mbaye avait soutenu avoir réalisé un excédent de 13 millions pour une masse salariale de 1 milliard 200 millions l’année, soit 100 millions FCFA le mois. Les recettes sont recouvrées en raison de 5 milliards pour un budget prévisionnel de 10 milliards ».
 
 
Pour avoir ses réactions, il a fallu composer le numéro de Mansour Khouma alias « zoff » à qui le portable sonnait dans le vide. Un message lui a été envoyé, mais en vain. Ce dernier n'a daigné répondre.
 

Abdou K. Diop (Correspondant dans la banlieue)

Vendredi 16 Décembre 2011 - 19:16


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter