Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Malick Gackou à Ousmane Sonko : « S’il y’a une valeur que nous partageons, c’est l’antisystème »



Malick Gackou à Ousmane Sonko : « S’il y’a une valeur que nous partageons, c’est l’antisystème »
Le leader du ‘’Grand Parti’’, Malick Gackou a reçu hier, mercredi le leader du ‘’Pastef’’ Ousmane Sonko, pour établir une grande coalition dans l’opposition, pour faire face au régime de Macky Sall. Malick Gackou a asséné ses vérités à l’opposition qu’il invite à taire ses égos et de s’unir pour vaincre le combat qui lie Sonko au régime.

"Rassure toi jeune frère, le grand parti est prêt à vous accompagner pour qu'ensemble, nous puissions relever les défis politiques et assainir le milieu tant pollué. Nous avons tous perçu le message de la population Sénégalaise ces derniers jours, donc le temps du changement est arrivé", a lancé Malick Gackou, avant d'appeler le leader de Pastef à la constance dans sa démarche.

Le patron du ‘’Grand Parti’’ a rappelé à Ousmane Sonko, le soutien que ce dernier lui avait apporté « quand ma société a été fiscalement attaquée pour sa destruction, prétextant que je dois 10 milliards au fisc, tu étais le premier à venir m’avertir pour engager le combat  avec moi (…), cela m’a marqué profondément ».

En effet Malick Gackou n’a pas manqué à manifester la vision qu’il dit partager avec le leader de ‘’Pastef’’. Selon lui, la classe politique doit un respect au peuple sénégalais, et que ce dernier ‘’ne doit pas être dirigé par des hommes politiques qui n’ont pas des mains propres’’. Il relance en ces termes « s’il y a une valeur que nous partageons, c’est l’antisystème. J’ai eu la chance de vivre très tôt à côté du système, mais jamais dans le système. Victime du système, je vous tend la main pour continuer à combattre le système ».

Le patron du ‘’Grand Parti’’ invite l’opposition à rester soudé pour un combat à intérêt sénégalais «Macky Sall n’est pas fort. C’est l’opposition qui est faible de par ses divisions. La situation nous impose de nous unir pour l’intérêt du Sénégal. C’est le moment de dire à toute l’opposition, aux forces vives de la nation que cette fois-ci c’est le bon moment. Nous ne pouvons pas lâcher l’affaire », renseigne le journal ‘’Les Echos’’.

Adja Loly Diallo (stagiaire)

Jeudi 18 Mars 2021 - 11:22


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter