Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Matar Ba : « Il n’y aura pas de lutte tant que les problèmes ne sont pas réglés »



Matar Ba : « Il n’y aura pas de lutte tant que les problèmes ne sont pas réglés »
Le ministre du sport s’est prononcé pour la première fois sur la crise dans l’arène nationale. Matar Ba se veut claire. Il informe à qui veut l’entendre que la lutte ne reprendra pas ses droits que lorsque les problèmes internes seront réglés. 

 Le départ du Dr Alioune Sarr, président du Comité nationale de gestion de la lutte (Cng), réclamé par plusieurs acteurs du monde de la lutte ne se fera pas de sitôt. Et ce n’est le ministre du sport qui va calmer les ardeurs. 

Interrogé sur la question lors de son passage dans la « Tribune de l’ANPS », Matar Ba de déclarer d’emblée qu’il « ne veut pas entrer dans les polémiques ». Avant de poursuivre : « Le Dr Alioune Sarr doit être occupé à 100% pour accompagner les Sénégalais à lutter contre cette maladie. Je ne veux pas parler de limogeage ou autre ». 

Depuis ce problème entre le président du Cng et les acteurs de la lutte, le constat est le même, les saisons blanches se répètent. Et le risque pèse encore sur cette nouvelle saison en cours. Interpellé sur cette question M. Ba précise : « Je ne vais pas me précipiter pour parler de saison blanche. Il y a des décisions qui ne devront pas venir du ministre. Mais les responsables doivent analyser et faire des propositions. Ce n’est pas une affaire technique, mais une affaire de santé publique. Toutes les décisions seront basées sur l’avais des autorités sanitaires ». 

Selon L’AS, le ministre n’écarte pas une prolongation de la saison, mais cela dépendra des conditions du moment. « (…). Je vais faire des consultations pour prendre en charge les questions qui perturbent ou les obstacles qui sont en face de nous pour une reprise. (...) », conclut-il.

Aminata Diouf

Lundi 11 Mai 2020 - 18:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter