Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Meïssa Babou «le Sénégal va vers une rupture de trésorerie»

Le Sénégal n’est pas très loin d’une rupture de trésorerie. C’est l’avis de l’économiste Meïssa Babou qui ajoute que le Sénégal fait l’objet d’une forte tension budgétaire.



«L’Etat du Sénégal doit 83 milliards de francs Cfa aux enseignants. Il doit aussi aux écoles privées, depuis 18 mois, 16 milliards de francs Cfa et récemment il avait même signé une avance de 3 milliards qu’il ne peut même pas payer », a déclaré l’économique Meïssa Babou qui revenait sur les dénégations du ministère des Finances.

Et d’ajouter : «J’ai vu dans la presse un montant inférieur de 883 milliards de francs Cfa et récemment, le député Diallo (Mamadou Lamine Diallo de Tekki) avait dit que les arriérés t se situaient à 1000 milliards de francs Cfa».

S’adressant à Amadou Ba, M. Babou fait savoir que «les réfutations » n’y feront rien, et l’appelle à «accepter le fait que le Sénégal est effectivement dans une grande tension budgétaire. Je crains même qu’on aille vers une rupture de trésorerie.»

Il s’en veut pour preuve les 16 milliards dont il accuse l’Etat de ne pas être capable de payer ce, depuis presque 2 ans. Avant de conclure : «Si cela ne s’appelle pas tension budgétaire je ne comprends plus ce que le ministre veut dire, ou je ne comprends plus la finance.»

Ousmane Demba Kane

Vendredi 12 Octobre 2018 - 18:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter