Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Migrants: un média italien révèle l’inertie des garde-côtes libyens face aux naufrages dans leurs eaux territoriales



Migrants: un média italien révèle l’inertie des garde-côtes libyens face aux naufrages dans leurs eaux territoriales
Le quotidien indépendant romain « Domani » a réussi à se procurer, avec la collaboration du journal britannique « The Guardian » et de la chaîne de télévision italienne RAI News, des documents retranscrivant des écoutes téléphoniques datant de 2017. Ces documents, en possession du parquet de Trapani, en Sicile, prouvent l’inertie des garde-côtes libyens face aux naufrages de migrants dans leurs eaux territoriales.

Les révélations sont glaçantes. On apprend notamment que le 24 mai 2017, à l’aube, après avoir reçu un appel par téléphone satellite d’un des 600 migrants à bord d’un bateau en difficulté dans les eaux territoriales libyennes, les responsables des garde-côtes italiens tentent de contacter cinquante fois leurs homologues libyens. Ils n’obtiennent que cette réponse d’un militaire : « Je ne parle pas l’anglais ». Quelques jours plus tard, l’agence des Nations unies pour les réfugiés annonce la mort de 33 migrants, dont 7 enfants, le matin du 24 mai. 

Moins d’un mois après, le vendredi 16 juin, un scénario encore plus désastreux se reproduit. Un officier des garde-côtes italiens contacte un collègue libyen et lui explique que « dix embarcations de fortune sont à la dérive ». Celui-ci lui répond : « Je verrai ce que je peux faire, mais aujourd’hui c’est un jour de congé ».

Résultat : entre le 16 et 17 juin 2017, 126 personnes sont mortes noyées dans les eaux libyennes. Alors qu’à cette époque, l’Europe et l’Italie finançaient déjà la Libye pour l’aider à mieux contrôler les flux migratoires.

Rfi

Salif SAKHANOKHO

Samedi 17 Avril 2021 - 18:16


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter