Modification du Code électoral : le Conseil Constitutionnel pourrait être saisi

L’opposition n’exclut pas d’attaquer le projet de loi portant modification du Code électoral si jamais il est voté par les députés. C’est ce qu’a fait savoir le député du Rewmi par ailleurs membre de la coalition Manko Taxawu Senegaal. En effet, Thierno Bocoum qui se prononçait sur la question en marge de la première session extraordinaire de l’année 2017 de l’Assemblée nationale qui avait entre autres ordres du jour ledit projet de loi soutient qu’il n’y a pas de consensus comme l’impose le protocole additionnel de la CEDEAO qui défend toute retouche de la Constitution à moins de six (6) mois de la tenue d’un scrutin.





Mercredi 5 Juillet 2017 - 18:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter