PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Mopti : Une attaque déjouée par la Minusma

Les Casques bleus du contingent Sénégalais de la Force de réaction rapide ont déjoué ce samedi une attaque à l’engin explosif improvisé (IED). L’opération a eu lieu hier dans les environs de Boni, région de Mopti lors d’une patrouille organisée par la Minusma.



Mopti : Une attaque déjouée par la Minusma
C’est dans un communiqué que la Mission de l’ONU au Mali a indiqué avoir déjoué samedi dernier une attaque à « l’engin explosif improvisé » à Boni, dans la région de Mopti, lors d’une patrouille.
 
L’engin, selon la mission Onusienne, a été déclenché par des individus armés, qui ont également ouvert le feu. La patrouille des Casques bleus a répondu vigoureusement conformément à son mandat et mis les assaillants en fuite. Selon le communiqué, aucun casque bleu n’a été blessé au cours de l’incident.
 
 Bourem : Des forains dépouillés par des bandits
 
Des forains ont été braqués, le mardi  dernier à Tanamar (Cercle d’Ansongo), sur la route de Menaka. Les bandits, arrivés à motos, ont dépouillé les forains de leurs biens avant de repartir avec une somme estimée à 3 millions de Francs Cfa. D’autres forains en partance à Gao ont été victimes d’une attaque à Baria. Ils ont aussi été dépouillés de tous leurs biens.
 
Ansongo : Des bandits attaquent…
 
Un véhicule en provenance du Niger a été la cible d’une attaque armée sur le pont de Tassiga, dans le cercle d’Ansongo. Les assaillants, au nombre de huit, sont arrivés à motos. Ils ont dépouillé les occupants de leur argent et de marchandises. Deux éléments de Ganda ISO sont intervenus sans pour autant pouvoir maîtriser les bandits qui ont réussi à s’enfuir.
 
 Région de Segou : Bolibana et Kolongo attaqués
 
Des hommes armés ont attaqué, le 20 janvier dernier, le village de Bolibana et la ville de Kolongo dans la région de Ségou. Les assaillants se sont d’abord introduits dans le village de Bolibana, où ils ont dépouillé un entrepreneur local de tous ses biens. À deux kilomètres de là, précisément à Kolongo, les bandits ont pris d’assaut le campement du village et ont réussi à dépouiller le gestionnaire d’une somme importante. Les soldats se sont rendus sur les lieux pour constat.
 
Yorosso : Le prix des céréales prend l’ascenseur !
 
Hausse du prix des céréales à Yorosso, dans la région de Sikasso. Le sac de 100 kg de mil est actuellement vendu à 20 mille francs, alors qu’il était cédé à 15 mille FCFA l’année dernière à la même période. Le sorgho et le maïs sont à 13 mille FCFA le sac de 100 kg, même si les consommateurs affirment l’avoir acheté précédemment à un prix inférieur. Cette augmentation du coût des céréales locales est due à la mauvaise récolte, expliquent les commerçants.
 
 Migration : Les candidats au départ sensibilisés
 
Le Mali est un pays de transit, mais également un pays de départ. Récemment, 48 Maliens candidats au départ sont morts en Méditerranée. Une ONG malienne locale a lancé un programme de sensibilisation afin de convaincre les candidats au départ d’y renoncer.
 
Au-delà de la protection des Maliens, des Africains candidats à l’immigration irrégulière en Europe, l’ONG Action des initiatives de développement au Mali (Aide) a commencé une campagne de sensibilisation avec un slogan « Attention, ne partez pas, il y a danger ».
 
« Ne pas informer aussi est un crime. Moi, je leur dis, les dangers sont là. Aujourd’hui, c’est encore pire. Aujourd’hui, pour les migrants, non seulement il y a les risques naturels comme les risques de soif, de morts, mais surtout il y a le pillage. On les pille, on les rançonne », explique Mamadou Diakité, président de l’ONG Aide.
 
 Lutte contre  la  drogue : Deux tonnes de chanvre indien saisies
 
L’Office central de lutte contre les stupéfiants a mis la main, la semaine dernière, sur près de 2 tonnes de chanvre indien, une espèce de cannabis. La nouvelle a été rendue publique, le lundi dernier. La drogue était cachée dans un camion de marchandises en provenance de Sikasso, à la frontière avec le Burkina. Elle provenait du Ghana.
 
C’est dans le quartier de Yorodjambougou, à Bamako, que le camion a été intercepté. Derrière des marchandises diverses, des compartiments spéciaux avaient été aménagés pour convoyer 1,7 tonne de cannabis.
 
 Mine d’or : Fekola  démarre en février
 
Le ministre des Mines, Tiémoko Sangaré, et les responsables de cette nouvelle mine ont effectué une visite sur les lieux, en prélude au démarrage des activités de cette unité appartenant à la société B2GOLD.
 
L’Etat malien est actionnaire à 20% de la nouvelle mine. Parlant la capacité de Fékola, le président du groupe B2GOLD Mali, Mamadou Diarra, a déclaré : « avec une durée de vie de 12 ans, la mine devrait produire annuellement 350 000 onces sur les 7 premières années, soit 11 tonnes d’or et 250 000 onces sur les cinq ans qui suivront. »
 
Un millier de personnes dont 70% de Maliens travailleront dans cette mine dans la région de Kayes.
 
Fékola s’ajoute à la dizaine de mines d’or en activité au Mali qui produisent officiellement en moyenne 50 tonnes d’or par an. 

Malijet.com

Jeudi 25 Janvier 2018 - 16:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter