Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mort de George Floyd : la violence éclate au sixième jour des manifestations



Mort de George Floyd : la violence éclate au sixième jour des manifestations
La violence a éclaté dans les villes américaines lors de la sixième nuit des manifestations déclenchées par la mort en garde à vue de l'Afro-Américain George Floyd.

Des couvre-feux ont été imposés dans près de 40 villes, mais les gens les ont largement ignorés, ce qui a conduit à un nombre de face à face tendues.

La police anti-émeute a affronté les manifestants à New York, Chicago, Philadelphie et Los Angeles, tirant des gaz lacrymogènes et des balles de poivre pour tenter de disperser la foule.

Des véhicules de police ont été incendiés et des magasins ont été pillés dans plusieurs villes.
La Garde nationale - la force militaire américaine de réserve pour les urgences intérieures - a déclaré dimanche que 5 000 de ses effectifs avaient été activés dans 15 États et à Washington, DC, où des foules se sont à nouveau rassemblées près de la Maison Blanche, allumant cette fois des feux et jetant des pierres aux officiers anti-émeutes.

"Les forces de l'ordre des États et des collectivités locales restent responsables de la sécurité", a ajouté la Garde nationale.
La police de Washington DC a tiré des gaz lacrymogènes sur les manifestants qui ont mis le feu à des propriétés situées près de la Maison Blanche.

Parmi celles-ci, une église historique, l'église épiscopale St John, connue comme l'église des présidents, près de la Maison Blanche.

Il est apparu que lors des troubles de vendredi soir, le président Donald Trump a été brièvement emmené par les services secrets dans un bunker souterrain de la Maison Blanche, pour sa sécurité.

Des manifestations dans 75 villes des États-Unis
Selon Nick Bryant de la BBC, les États-Unis connaissent les troubles raciaux et civils les plus répandus depuis la violente réaction à l'assassinat de Martin Luther King en 1968.

Plus de 75 villes ont connu des manifestations, les rues ayant été désertées il y a quelques jours à peine à cause du coronavirus, et les manifestants ont défilé côte à côte.

L'affaire Floyd a ravivé la colère à propos des meurtres de Noirs américains par la police. Pour beaucoup, l'indignation reflète également des années de frustration face aux inégalités socio-économiques et à la ségrégation, notamment à Minneapolis même, où George Floyd est mort.
Quelles sont les dernières nouvelles des manifestations ?

De nombreux véhicules de police ont été vandalisés et mis à feu dimanche. Les agents anti-émeutes ont continué à répondre avec des gaz lacrymogènes et des grenades éclair.

BBC

Lundi 1 Juin 2020 - 16:55


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter