Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mort de Mamadou Diop : La DIC n’a pas conclu au meurtre

La Division des Investigations Criminelles (DIC) a démenti avoir conclu au meurtre dans l’enquête sur l’étudiant Mamadou Diop. Même si ses enquêteurs ont su que le camion-dragon a mortellement heurté Mamadou Diop, ils défendent n’avoir jamais conclu au meurtre.



Mort de Mamadou Diop : La DIC n’a pas conclu au meurtre
 
« La DIC n’est pas habileté à tirer des conclusions. Nous avons mené une enquête  qui nous a permis de savoir que c’est l’un des deux dragons engagés le jour des manifestations du M23, le 31 janvier dernier, à la place de l’Obélisque qui a heurté mortellement Mamadou Diop », ont laissé entendre des sources proches de la DIC, citées par le journal « L’observateur ».
 
Toutefois, poursuivent ces sources, « nous avons interrogé sur procès-verbal, les deux chauffeurs des deux dragons. Les deux véhicules sont, en effet, identiques et sans immatriculation. Les deux chauffeurs ont tous nié avoir heurté Mamadou Diop. Mais nous avons pu identifier celui dont le dragon est passé à l’emplacement où Mamadou Diop a été heurté. Il y a des indices qui semblent accréditer la thèse selon laquelle c’est son engin qui a occasionné la mort de l’étudiant ».
 
Par ailleurs sur les circonstances de la mort, Mamadou Diop « a été mortellement heurté et non écrasé, sinon ses boyaux seraient dehors, car le dragon pèse entre 50 et 60 tonnes. Et l’autopsie indique qu’il est mort d’hémorragie interne », révèlent les mêmes sources.
 
 



Vendredi 20 Avril 2012 - 11:39


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter