Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Non Monsieur Alassane Robert Diallo les populations de Tobene ne veulent pas de vos dons de 1 million...



Non Monsieur Alassane Robert Diallo les populations de Tobene ne veulent pas de vos dons de 1 million...
Dans le journal le Quotidien de ce mardi 18 août et sur les colonnes de RFI , Le directeur général
des Industries chimiques du Sénégal (ICS) , Alassane Robert Diallo, dit Ceci « Les 6 hectares se situent
à l’intérieur d’une concession minière octroyée par l'Etat du Sénégal en 2008. Nous avons prévu de
payer, sur la base du barème fixé entre l'Etat et les sociétés minières, 1 million 50 000 francs CFA et
nous prévoyons de faire un don supplémentaire de 1 million de francs CFA à chaque personne
concernée ».
Le Directeur des ICS , un sénégalais représentant les indiens qui veulent dépouiller les populations de
Tobene , parle du contrat de concession signé avec l'Etat du Sénégal en occultant sciemment que ce
contrat prévoit le droit des tiers qui doivent être indemnisés juste suivant le préjudice subi .
Alassane Diallo sait bel et bien que le déplacement des populations engendre la destruction de leur
lieux de vie et la perte de leurs outils de travail et de subsistance au profit de l’installation du site
d’extraction .

Le Directeur des ICS semble négliger ces dégâts et c'est fait à dessein .
Monsieur Diallo parle de contrat de concession d'octroi des terres datant de 2008 en omettant
sciemment aussi les nouveaux droits des citoyens acquis lors du référendum de 2016 dont la
reconnaissance du droit des citoyens à un environnement sain sur leurs patrimoines fonciers et sur
leurs ressources naturelles qui est inscrit dans la constitution .
Le Directeur des ICS veut dépouiller les populations de Tobene de leur bien foncier de manière
violente et destructive, sans répartition juste .

Le Directeur des ICS devrait avoir l'honnêteté de dire que d'autres localités proches de Tobene ont
été indemnisées à des dizaines de millions par ha .Et pourquoi donc Tobene sera indemnisé
différemment suivant le barème de 1974 ?

Les pretextes sont fallacieux et dignes d'une entreprise qui pollue les populations pendant plusieurs
décennies et veut se dérober .
Si les ICS prétextent que Tobene n'a pas 240 arbres pour ne pas être indemnisés à hauteur des autres
localités impactées ,elles devraient assumer sa responsabilité sur le crime écologique qu'elles ont fait à Tobene .

Les ICS ont tué tous les arbres de Tobene qui permettaient aux populations d'avoir des revenus
pendant toute l'année et veulent profiter de ce tapis de sable pour indemniser moins .Une telle
stratégie est lâche car les ICS ne vont pas exploiter les arbres car ils seront décimés ; ce qui les
intéressent c'est le sous-sol pour extraire des ressources naturelles pour faire des milliards de
bénéfice .
Le Directeur des ICS est mal placé pour parler de loi car les ICS ne respectent ni le code de
l'environnement et encore moins la responsabilité sociétale .Toutes les infrastructures promises par
les ICS sont jusqu'à présent des éléphants blancs .

Les populations ne sont quasiment pas employées dans cette entreprise. A Tobene avec une
population de 2500 âmes ,les ICS n'ont employé qu'une personne en qualité de chauffeur .
Pour ne pas employer des sénégalais les ICS on fait venir la main d'oeuvre indienne. Les ICS ont
même créé un village indien . Avec l'arrivée de travailleurs étrangers à proximité des communautés se développent des problèmes économiques qui ont de nombreuses conséquences sociales .
Les ICS ne payent ni redevance, ni taxe à l'État du Sénégal et aux collectivités riveraines impactées
pourtant elles continuent d'accaparer les terres des citoyens .

Dans le nouveau code minier de 2016, il y a l'article 94 qui parle du respect des droits humains, des
droits socio-économiques, des droits environnementaux du code minier. Mais les ICS s'érigent en
zone de non droit . Monsieur Alassane Robert Diallo vous êtes mal placés pour parler de droit car vous êtes à la retraite depuis 6 ans , le Directeur des Sites Acides a aussi atteint l'âge de la retraite depuis 5 ans. Si vous restez en poste malgré que vous deviez faire valoir vos droits à la retraite c'est juste que vous servez de collabos aux Indiens .

Si l'État du Sénégal prompt à maté ses citoyens et prend fait et cause pour les indiens fait une fuite
de responsabilité notoire ,nous citoyens nous serons aux côtés des populations pour combattre
cette injustice.

Alioune Badara MBOUP coordinateur AAR LI NU BOKK Tivaouane

AYOBA FAYE

Mercredi 19 Août 2020 - 09:21


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter