Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



«Notre parti sombre...», Farba Senghor du PDS



«Notre parti sombre...», Farba Senghor du PDS
Le PDS à vau-l’eau. Farba Senghor persiste et signe. «Il y a les PDS authentiques qui ont été écartés par Oumar Sarr lors de la tournée et qui sont victimes de la manière dont le PDS a été dirigée jusque-là par le coordonnateur, Secrétaire général adjoint, Oumar Sarr. Notre parti sombre entre des mains qui ne peuvent rien faire pour le parti…», rage le chargé de la propagande de ladite formation.

Partant du principe que «l’intérêt du parti est de réunir l’ensemble de ces fils», l’ancien ministre sous Wade d’indiquer qu’« (ils sont) des victimes». Et, en ce sens, dit-il : «Il faut imposer un rapport de force au sein du parti, prendre à témoin les militants du parti, le peuple et nous savons qu’Abdoulaye Wade est très intelligent et politiquement, c’est l’un des meilleurs en Afrique et il saura en tirer les conséquences.

Nous savons bien qu’Abdoulaye Wade ne sera pas du côté de ceux qui sont en train de se dresser comme des fossoyeurs de son œuvre».

Selon Farba Senghor sur Zik fm, «si vous regardez la délégation qui a fait le tour du Sénégal, ce sont des gens qui sont venus après dans le parti comme Oumar Sarr, Me El Hadji Amadou Sall. En ce moment-là, les Sénégalais sont en train de se demander où sont les dignes fils d’Abdoulaye Wade, ceux qu’Abdoulaye Wade a formé dans son école…». 


Mardi 28 Février 2017 - 17:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter