Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Oumar Sarr : « Si j’étais au Dialogue pour la première fois, c’était pour que Karim Wade sorte de prison »



L’actuel ministre des Mines et de la géologie, Oumar Sarr, par ailleurs, ancien  coordonnateur du Parti démocratique sénégalais, était à l’Assemblée nationale dimanche pour défendre du projet de Budget. Face aux critiques de certains de ses compagnons de parti, le ministre a fait des révélations sur l’élargissement de Karim Wade en Juin 2016. Il a soutenu avoir pris part au premier dialogue politique durant la même année pour que le fils de Wade sorte de prison.

« Quand il s’est agi de me battre, je me suis battu. Quand il s’est agi de dialoguer, je l’ai fait. Quand il s’est agi de militer, je l’ai fait aussi. Et si j’ai été au dialogue politique pour la première fois (en 2016, c’était pour que Karim Wade sorte de prison. Un mois plus tard, Karim a été libéré », a dit Oumar Sarr.

L’ancien membre du Pds a poursuivi en faisant des révélations fracassantes sur les dessous de sa participation à ce dialogue. A l’en croire, c’est le fils de Wade qui l’a encouragé à participer au dialogue. « Me Wade n’était pas au courant de ma participation ni aux rencontres avec Macky Sall. Seul Karim Wade était au courant et il m’avait dit de garder le secret et de ne pas en parler à son père », explique-t-il devant les députés.

S’agissant de sa nomination dans le gouvernement de Macky Sall, Oumar Sarr ne regrette rien. « Qu’est-ce qu’il y a de mal à ça pour qu’on en fasse un débat comme si j’ai trahi quelqu’un. Et si c’était à refaire, je le referais. Je n’ai rien à regretter de mes actes, car si le Sénégal m’appelle, je réponds présent... », s’est-il défendu.
 

Salif SAKHANOKHO

Lundi 7 Décembre 2020 - 08:30


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter