Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ousmane Cissé : « Le dialogue n’est pas un espace de compétition électorale… »



Le directeur général des mines et de la géologie invite les acteurs politiques à faire preuve de maturité. Face à la presse, ce samedi, il a souligné que le dialogue n’est pas un espace de compétition électorale.

« Je pense que les acteurs politiques doivent faire preuve de maturité. Le Sénégal est une diversité. Nous sommes qu’une partie des acteurs sociaux. Les hommes politiques doivent savoir que le dialogue doit être un moment fort, d’échange de discussion, sur les différents enjeux, les différentes questions nationales et éviter de prendre le dialogue comme étant une compétition électorale. Le dialogue n’est pas un espace de compétition électorale. C’est un espace pour discuter sur les questions d’intérêt commun. Ces questions peuvent être d’ordre social, économique, environnemental, politique. Pas seulement des questions électorales », a indiqué Ousmane Cissé.
 
Poursuivant ses propos, le responsable ''apériste'' de préciser : « Ceux qui sont présents au dialogue représentent des parties, mais ne représentent pas les Sénégalais. Les Sénégalais sont représentés à l'Assemblée nationale par les députés élus par les Sénégalais. Si on a l’avantage d’avoir créé un parti politique et que le chef de l’Etat vous invite à un dialogue, je pense que le minimum c’est d’aller exprimer son point de vue, et de constater que c’est dans la diversité qu'on peut trouver le point commun qui peut faire avancé ».
 
Toutefois, il encourage les tous les acteurs économiques, sociaux, les acteurs syndicaux, à s’intéresser au Sénégal, à s’intéresser au devenir du pays. Car pour lui, « nous n’avons que le Sénégal. Nous devons tous contribuer pour faire du Sénégal un pays développé quelle que soit notre appartenance ».


Dimanche 26 Mai 2019 - 08:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter