Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Pèlerinage 2011 : Les médecins réclament des millions à l’Etat (le communiqué)

La page de l’édition 2011 du pèlerinage à la Mecque semble loin d’être tournée. En effet, les irrégularités ne connaissent toujours pas un épilogue, car les médecins qui se chargeaient des visites médicales d’aptitude réclament toujours leurs rétributions.



Pèlerinage 2011 : Les médecins réclament des millions à l’Etat (le communiqué)
Le pèlerinage à la Mecque a pris fin depuis le mois de Novembre dernier, mais le Commissaire au Pèlerinage reste devoir une cagnotte de quelques dizaines de millions de francs correspondant aux honoraires d’une cinquantaine de médecins désignés par monsieur le Ministre de la Santé, par note de service n°007632 du 02 août 2011, pour assurer les visites médicales d’aptitude pour le pèlerinage. En effet, chaque année, tous les candidats au Pèlerinage bénéficient d’une consultation minutieuse, nécessitant parfois des bilans complémentaires ou la collaboration de spécialistes. A l’issue de cette visite, un certificat médical est délivré. En temps normal, le coût d’un certificat médical varie entre 5.000F et 10.000F, directement payables au prestataire, dont la responsabilité personnelle est engagée. Il y a près de vingt ans, les médecins avaient accepté, sur la demande des autorités du Ministère des Affaires Etrangères d’alors, non seulement de réduire le coût du certificat médical à 3500F, mais également de ne plus faire payer les pèlerins eux-mêmes, les frais étant pris en charge par le budget du Commissariat, toutes choses confirmées par une note officielle du Directeur de la Santé. Après plusieurs mois de patience et de démarches du Médecin-chef de la Région Médicale de Dakar et des plus hautes autorités sanitaires de notre pays, les médecins concernés commencent à s’inquiéter. Leurs craintes sont d’autant plus justifiées que les agents du Service National de l’Hygiène, chargés de la vaccination des pèlerins ont déjà perçu leurs indemnités. Où est donc passé le budget dévolu aux consultations médicales des pèlerins ? Toujours est-il qu’ils envisagent de s’organiser en Collectif et n’excluent pas d’initier des actions publiques et même de saisir Dame Justice. Au moment où des efforts sont entrepris de part et d’autre pour assainir le climat social au niveau du Secteur de la Santé, il serait dommage que l’amateurisme du Commissaire Général et des fonctionnaires du Ministère des Affaires Etrangères ne mette à nouveau le feu aux poudres ! Dr Fadel K. WATT Au nom du Collectif


Dimanche 15 Janvier 2012 - 10:31


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter