Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Pèlerinage Marial : Encore un manque criard d’un château d’eau et de la route Sindia-Popenguine

Les responsables du Comité d’organisation de la 124ème édition du pèlerinage marial de Popenguine ont plaidé jeudi pour la construction d’un château d’eau dans cette ville religieuse et la reconstruction de la route Sindia-Popenguine.



Pèlerinage Marial : Encore un manque criard  d’un château d’eau et de la route Sindia-Popenguine
‘’La question de l’eau est remuée depuis près cinq ans et les promesses d’un château d’eau à Popenguine, ville religieuse, sont toujours renouvelées malheureusement’’, a indiqué au cours d’un point de presse Dr Aloïse Diouf, l’un des membres du comité, selon l'Agence de presse sénégalaise (APS).

Pour Dr Aloïse, ‘’les promesses ont été faites lors de la dernière rencontre au ministère de l’Intérieur. Et nous espérons qu’à la 125ème édition, cette question sera derrière nous’’.

‘’La vérité est qu’il faut un château à Popenguine et cela devient une urgence’’, a-t-il souligné, saluant les efforts fournis par la Société des eaux (SDE) et la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES).

Parlant de l’axe Sindia-Popenguine, il a déploré les nombreux nids de poule, affirmant qu’’’au lieu de combler ces trous chaque année, il faut refaire la route’’.

‘’C’est une question de santé aussi en termes de prévention des traumatismes’’ a-t-il estimé, ajoutant : ‘’Il faut investir dans des infrastructures durables’’.

L’Etat a certes, dit-il, ‘’fait un effort mais ces deux points, le château d’eau et la route, peuvent gâter tout ce qu’il a accompli’’, a-t-il prévenu.

De son côté, le directeur du Centre des œuvres sociales, Abbé Dominique Stanislas Mendy, a exprimé des craintes par rapport au nettoiement de la ville religieuse.

‘’Nous avons seulement une crainte au niveau de la propreté. Jadis, le ministère de l’Environnement nous aidait beaucoup avec les sacs à poubelle, le nettoyage. Et cette année, ce n’est pas le cas. Mais ce n’est pas trop tard. Nous invitons tous ceux qui peuvent nous aider au niveau de la propreté, de le faire. C’est un domaine très sensible’’, a-t-il déclaré.

Cette année, pour la région de Dakar qui regroupe les doyennés de Grand Dakar-Yoff, Niayes et Plateau-Médina, 4 800 marcheurs sont attendus contre 4 100 l’année dernière.


Vendredi 25 Mai 2012 - 10:51


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter