Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Pour des élections libres et équitables en Afrique de l’Ouest, Gorée Institute anticipe par un atelier sur le Leadership et la prévention des conflits électoraux



Pour des élections libres et équitables en Afrique de l’Ouest, Gorée Institute anticipe par un atelier sur le Leadership et la prévention des conflits électoraux
De nouvelles échéances électorales importantes se profilent à l’horizon dans bon nombre de pays d’Afrique de l’Ouest. En effet, si des élections crédibles permettant la désignation de leaders légitimes constituant une base primordiale à la bonne gouvernance, force est d’admettre aussi que des dysfonctionnements de processus électoraux portent atteinte au développement politique et économique, ainsi qu’à la garantie des droits de l’Homme dans les pays concernés. Fort de ce constat et surtout conscient des nombreux défis auxquels les processus électoraux africains continuent de faire face, le Gorée Institute compte rendre opérationnel sa stratégie pluri dimensionnelle de prévention de conflits. Ainsi, du 26 au 27 juillet 2018, le Centre pour la Démocratie, le Développement et la Culture en Afrique organise un atelier sur le Leadership et la prévention des conflits électoraux en Afrique de l’Ouest, afin de permettre à nos pays qui sont de jeunes démocraties, d’éviter les moments de crispation et de tension qui, faut-il le rappeler, caractérisent souvent les élections en Afrique. Et que le suffrage universel puisse s’imposer comme instrument de pacification, régulation politique et de légitimation des pouvoirs sur le continent.

La revue critique des modèles électoraux africains renseignent à suffisance sur les limites inhérentes à plusieurs facteurs pouvant porter les germes de conflits électoraux, de violences électorales et d’instabilités durables. Les prochains défis électoraux, notamment en Côte d’Ivoire, au Togo, en Guinée Bissau, en République de Guinée et au Sénégal sont multiformes et présentent de réelles causes d’instabilité. C’est donc pour parer à d’éventuelles troubles pré et post électorales que l’Institut de Gorée qui a déjà mis en place, dans le cadre de son Programme Gouvernance et Processus politique, une Unité d’Assistance électorale, vise, à travers cet atelier, à contribuer à la réalisation de processus électoraux stables en Afrique de l’Ouest. Cela, par une approche multi acteurs de prévention et de résolution de conflits électoraux en vue d’une paix et d’une stabilité durables en Afrique. Entre autres objectifs, l’atelier sera une occasion de faire une analyse et une revue du contexte pré électoral en Afrique de l’Ouest et en identifier les défis. Ainsi, des notes d’analyse et de proposition de solutions seront finalisées et partagées en vue d’une prévention effective des conflits électoraux au Sénégal, en Guinée Bissau, au Togo, en Guinée. Dans la même dynamique, un cadre de partage d’informations et de bonnes pratiques sera instauré en vue d’une prévention concertée des conflits électoraux.

A travers plusieurs sessions de présentation, l’atelier qui se tiendra sur l’île de Gorée permettra de clarifier certains principes et normes relatifs à la matière électorale, précisément à l’aune des normes et standards internationaux. Il sera également ponctué de deux panels ayant respectivement pour finalité de faire un état des lieux des contextes pré électoraux dans certains pays en Afrique de l’Ouest et d’explorer quelques pistes de solutions pouvant contribuer à la réalisation de processus électoraux paisibles et stables. Les participants à l’atelier de deux jours seront issus du Burkina Faso, de la Côte d’ivoire, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Togo et du Sénégal.

Matar SENE

Vendredi 13 Juillet 2018 - 15:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter