Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Pour son audition, Souleymane Ndéné Ndiaye dit niet à la gendarmerie et réclame la Haute cour de Justice

Les audits annoncés par le nouveau régime continuent de faire couler beaucoup d’encre et de salive, surtout sur le plan national. L’ancien Premier ministre sénégalais Souleymane Ndéné Ndiaye a déclaré que le gouvernement ne peut pas l’auditer, mais qu’il déférerait à une convocation devant la Haute cour de justice s’il devait rendre compte de sa gestion.



Pour son audition, Souleymane Ndéné Ndiaye dit niet à la gendarmerie et réclame la Haute cour de Justice
‘’Je ne peux pas être audité parce qu’on ne m’a pas confié des deniers, mais je suis tout à fait justiciable de la Haute cour de justice. Comme tout le monde, je suis un citoyen. J’étais Premier ministre, je ne le suis plus. Si les gens veulent que je rende compte, ils n’ont qu’à utiliser les procédures prévues par la loi’’, a-t-il dit dans un entretien avec la radio privée RFM, dimanche.

‘’Ils n’ont qu’à mettre en place une Haute cour de justice, me convoquer dans les règles de l’art, je déférerai à la convocation. Je veux être très clair, je ne suis pas au-dessus de la loi. S’ils veulent, ils n’ont qu’à me déférer devant la Haute cour de justice’’, a-t-il ajouté.

Me Ndiaye, avocat de profession, a souligné qu’un Premier ministre ‘’ne gère pas de deniers publics, ne lance pas de marchés’’. ‘’Un Premier ministre coordonne l’activité gouvernementale.’’
Il a critiqué les opérations d’audits menées par le nouveau gouvernement contre des dignitaires du régime d’Abdoulaye Wade, dont il était le chef du gouvernement, rappelle l’Agence de presse sénégalaise (APS).
‘’Je ne crois pas que le nouveau pouvoir soit en train d’auditer les dignitaires de l’ancien régime. Ils sont purement et simplement en train de les harceler parce que ce n’est pas la gendarmerie qui fait des audits’’, a dit Me Ndiaye.

Pour lui, ‘’ce que le nouveau pouvoir est en train de faire vis-à-vis des ministres, ce n’est pas de l’audit, c’est de l’acharnement’’. ‘’Cela me semble inacceptable’’.

Gata Doré

Lundi 4 Juin 2012 - 12:48


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter