Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Procès des Thiantacones: la jurisprudence Bibo Bourgi sera-t-elle appliquée à Cheikh Béthio Thioune "malade"

Cheikh Béthio Thioune, principal prévenu dans l’affaire du double meurtre de Médinatoul Salam risque de faire renvoyer le procès ou de ne pas comparaitre. Un dossier médical brandi par ses avocats pourrait être le motif de son absence. Toutefois, le Tribunal fera-t-il deux poids, deux mesures. Dans le procès de Karim Wade, Ibrahim Aboukhalil alias «Bibo Bourgi» avait été contraint à comparaitre sur civière devant la CREI. Serigne Bethio Thioune subira-t-il le même sort.



Une bataille farouche des avocats du guide des Thiantacounes est en cours pour lui éviter une comparution devant le tribunal de grande instance de Mbour le 23 avril prochain dans le cadre du procès lié au double meurtre de Médinatoul Salam dans lequel il serait l’instigateur. Un dossier médical est joint au dossier pour prouver son incapacité à comparaître.
 
Ce même cas de figure s’était produit lors du procès de Karim Wade et compagnie à la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) avec Ibrahim AbouKhalil alias «Bibo Bourgi». Mais le Tribunal avait fait abstraction du dossier médical et l’avait obligé à comparaître sur civière.
 
Bibo Bourgi étalé sur une civière et sous perfusion en plus. Cette scène avait fini d’émouvoir et de susciter l’indignation de beaucoup de citoyens et d’observateurs  de la scène politico-judiciaire. Ses avocats et des experts avaient fait beaucoup de tintamarre pour son évacuation en France. En vain. L’acolyte de Karim Wade avait ainsi été contraint à participer au procès qui a duré plus de neuf (9) mois.

A un moment, la Cour et les avocats de la défense ont même eu à émettre des réserves sur la maladie de Bibo Bourgi. Une contre expertise avait été demandée et une procédure enclenchée contre son médecin traitant.
 
Le marabout-politicien, pour sa part, risque de ne pas comparaitre devant la chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Mbour. Il serait gravement malade. Son avocat compte verser au dossier un document médical prouvant son incapacité à comparaitre.
 
Même son interrogatoire devant le juge prévu ce jeudi serait hypothéqué selon ses conseils.
 
Toutefois, le Juge suivra-t-il ses avocats ? Est-ce qu’il ne va pas invoquer la jurisprudence Bibo Bourgi pour exiger sa comparution. Pour raison de maladie, il avait pu obtenir une évacuation en France et quelques mois après une liberté provisoire. Depuis lors, le guide des Thiantacounes a eu à organiser des thiantes et participe régulièrement de manière fastueuse aux Magal de Touba. 

Jean Louis DJIBA

Mercredi 17 Avril 2019 - 13:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter