Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Psychose Covid-19 à Louga: les émigrés rentrent par voies terrestres et installent la peur

A Louga, les émigrés rentrant par voies terrestres installent la peur. Une situation redoutée par le médecin-chef de région. C’est la seule crainte actuellement dans cette partie du pays où toutes les dispositions de sécurité sanitaire pratiques nécessaires sont prises par les autorités médicales et administratives depuis le 2 mars dernier pour lutter contre la propagation du Covid19 car la région dispose d’un mouvement de flux migratoire très important.



Psychose Covid-19 à Louga: les émigrés rentrent par voies terrestres et installent la peur
 Ainsi le médecin chef de la région a révélé qu’un important dispositif sanitaire spécifique de surveillance et de suivi a été mis en place à travers les trois départements de la circonscription administrative de concert avec les autorités administratives. Dans le même ordre d’idées, le Dr Cheikh Sadibou Senghor a souligné qu’au plan organisationnel le personnel a été formé et les équipements de protection ont été également distribués. Le médecin chef de la région de Louga a indiqué, par ailleurs, que des émigrés empruntent des voies terrestres pour rallier leurs localités respectives. Ce qui, selon le Dr Cheikh Sadibou Senghor, pourrait exposer la région à la maladie dont le contrôle sanitaire frontalier devrait être renforcé. C’est pourquoi, il a souligné que la région médicale qu’il dirige a mis en place un dispositif spécifique sanitaire et de surveillance pour parer à toute éventualité.

Depuis l’apparition de la maladie dans la région de Louga, seul un cas suspect avait été noté à Darou-Moukhty dans le département de Kébémer, mais après avoir envoyé les prélèvements à l’institut Pasteur les résultats des tests étaient revenus négatifs. A Sakal, aussi dans le département de Louga une fausse alerte de cas suspect avait été annoncée mais a été vite démentie par les services de santé. En tout cas une campagne de sensibilisation et de conscientisation portant sur les symptômes de la maladie et les mesures d’hygiène qu’il faut observer a été initiée par les autorités administratives, sanitaires et municipales à travers toute la ville.

Des Lougatois accrochés par nos soins pour donner leurs sentiments sur les mesures de prévention prises par le président de la République ont tous salué ces dernières et y ont adhéré. Ils n’ont pas manqué, d’autre part, d’apprécier la position des chefs religieux qui ont accepté pour les uns de reporter voire d’annuler leurs manifestations religieuses et de les réaménager, pour les autres. Ils ont toutefois, souhaité que les mesures d’hygiène recommandées par les services sanitaires soient strictement et scrupuleusement observées et respectées par tous et à tous les niveaux.

Cependant certains ont attiré l’attention sur le fait que les salutations par les mains obéissent à un réflexe spontané habituel souvent difficile à maîtriser car les gens se donnent la main spontanément par réflexe, et ne s’en rendent compte qu’après le geste salutaire pour ensuite s’en souvenir. Les plus sceptiques s’en remettent à Dieu et disent ne rien craindre car ce qui doit leur arriver ne sera rien d’autre que leur destin. quoi qu’il soit la vigilance et la prudence et l’observance des mesures sanitaires de protection sont partout recommandées par les autorités tant administratives que sanitaires. 

Le Témoin

AYOBA FAYE

Jeudi 26 Mars 2020 - 10:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter