Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Quarts de finale Afrobasket féminin: un Sénégal - Mozambique décisif

L'Égypte, la Côte d'Ivoire, le Mozambique et l'Angola ont décroché mercredi leur qualification pour les quarts de finale du FIBA Women's Afrobasket 2021. Ainsi, pour accéder aux demi-finales, le Sénégal devra se défaire du Mozambique ce jeudi.



Quarts de finale Afrobasket féminin: un Sénégal - Mozambique décisif

Au départ 12, elles ne sont désormais plus que 8 équipes en course pour le très convoité sacre continental. Voici une petite présentation de chacune des affiches de la journée de jeudi :

SÉNÉGAL vs MOZAMBIQUE

Pour rappel, le Sénégal a éliminé le Mozambique en demi-finale du FIBA Women's Afrobasket 2019. Ce duel promet donc d'être explosif.

Yacine Diop aura un rôle déterminant pour contenir les assauts des Mozambicaines.


Elle se met en évidence match après match, non seulement par la couleur de ses cheveux et ses longues jambes, mais surtout par sa capacité à être une menace constante des deux côtés du terrain.

Lors des deux premières parties, elle a tourné à 19 points de moyenne, ce qui en fait la seconde meilleure marqueuse de l'événement. Son impact sous les paniers est indéniable.

L'ailière de Charnay affiche un taux de réussite aux tirs dans la raquette de 68.2 % et ses prestations sont une des raisons qui ont permis au Sénégal de rester invaincu.

Elle est bien entourée par l'expérimentée Oumoul Sarr, avec une évaluation moyenne de + 17, et Lena Niang, qui tourne à 16.5 points par match pour la nation sacrée 11 fois championne continentale.

Le Mozambique a réalisé un parcours moins brillant pour atteindre les quarts de finale, avec la 3e place du Groupe B dans un premier temps.

Beaucoup d'observateurs se demandent si les Mozambicaines ont les moyens de rivaliser avec les meilleures nations africaines en l'absence de la star Leia Dongue.

Ingvild Mucauro fait tout pour tenter de combler la vide laissée par la vedette de la sélection et ses prestations ont été remarquables.

Même si elle a été à la peine contre le Nigeria, avec seulement 6 points, la joueuse de 29 ans s'est illustrée avec 16 points contre l'Angola et 21 points dans le match décisif d'hier contre le Kenya.

Si elle parvient à rééditer ce genre de performances, le Sénégal pourrait vivre une journée difficile.

CAMEROUN vs ÉGYPTE

 

Ce sera la seconde confrontation entre les deux équipes en un mois. Les "Lionnes" s'étaient en effet imposées 74-67 en match de préparation pour cette compétition.

Il y a deux ans, l'Égypte avait anéanti les espoirs de quarts de finale du Cameroun en gagnant 68-63.

Alexandra Green est la seule joueuse présente cette année qui était là lors de cette échéance, signe des nouvelles ambitions d'une formation presque entièrement remaniée.

Le principal atout du Cameroun est l'ailière Marina Ewodo (1m85), meilleure marqueuse de sa sélection avec une moyenne de 13.5 points.

La distributrice Alexandra Green gère à merveille les systèmes offensifs camerounais, comme en témoignent ses 7.5 assists de moyenne par match, pour une évaluation de + 13.

Mais Ewodo estime que la clé de la victoire résidera dans la mentalité et la dynamique de l'équipe, ajoutant que ce sont celles qui en voudront le plus qui ressortiront victorieuses.

Si l'on repense à la confrontation de 2019, il apparaît évident que le mental sera un facteur déterminant.

Soraya Degheidy, dont les 23 points avaient grandement contribué à la qualification de l'Égypte il y a deux ans, est toujours là et elle est en excellente forme.

La meneuse de 26 ans est devenue plus efficace, tournant avec des moyennes de 13.7 points, 4 rebonds et 4 assists.

Les hôtes auront évidemment très envie de se hisser dans le dernier carré pour la première fois depuis 2015, mais les Égyptiennes entendent bien essayer de gâcher la fête à Yaoundé.

NIGERIA vs CÔTE D'IVOIRE

La dernière fois que le Nigeria a perdu un match du FIBA Women's Afrobasket date du 2 octobre 2015, face au Cameroun lors des demi-finales du tournoi organisé à Yaoundé.

Depuis, le Nigeria a imposé sa suprématie en remportant deux titres continentaux consécutifs (2017 et 2019).

Sa détermination pour aller en décrocher un troisième est incarnée par Ezinne Kalu.


Dès que le ballon est entre les mains de la MVP de 2019, la magie opère.

Son rythme, son agressivité et sa compréhension du jeu sont sans égaux. Elle affiche actuellement des moyennes de 14.5 points et 4 assists.

La Côte d'Ivoire prendra part pour la septième fois de suite aux quarts de finale de la compétition africaine, avec comme objectif une première participation aux demi-finales depuis 2009.

Une des clés sera le rendement de Laetitia Sahie.


L'ailière de 21 ans a eu un impact immédiat. Elle n'est qu'à deux rebonds d'un double-double de moyenne, avec ses 18 points et 8 rebonds par match jusqu'ici dans le tournoi.

Sa coéquipière Djefarima Diawara n'hésite pas à dire d'elle qu'elle est "celle qui en veut le plus".

Les Nigérianes seront les favorites de cette rencontre, mais il y a fort à parier que les Ivoiriennes se verraient bien renverser les "D'Tigress".

 

MALI vs ANGOLA


Le Mali ne craint personne.

Il a écrasé la Tunisie (101-39), puis battu la Côte d'Ivoire (76-63) pour finir en tête du Groupe D.

Le champion de 2007 est un habitué de la phase à élimination directe et il se tournera vers le trio composé de Djeneba Ndiaye (20.5 points), Mariama Coulibaly (13 points) et Sika Kone (12 points) pour aller chercher une place en demi-finales.

Djeneba Ndiaye a réussi 30.4 % de ses tirs à trois points et 6 de ses 10 lancers francs.

Mariama Coulibaly aura une mission capitale à remplir en défense, notamment aux rebonds.

L'Angola a dû résister au retour du Cap-Vert dans le 3e quart-temps pour obtenir le droit de participer aux quarts de finale.

Couronné en 2011 et en 2013, l'Angola n'a pas atteint les demi-finales des deux dernières éditions. Cependant, Italee Lucas et ses coéquipières ont cette année les moyens d'y parvenir.


La meilleure arrière-shooteuse du FIBA Women's Afrobasket 2017 a jusqu'à présent répondu aux attentes avec des moyennes de 16 points et 2.7 rebonds par match pour maintenir l'Angola dans la course.

Avelina Peso (23 ans) aura également un rôle important à jouer pour la sélection angolaise.

En plus de ses 10.3 points, 5 rebonds et une évaluation de + 10.7, elle apporte une formidable énergie sur le terrain grâce à son agressivité défensive.

Si ces deux joueuses sont au meilleur de leur forme, le Mali devra retrousser ses manches pour s'imposer.

Programme des quarts de finale

10h00 Nigeria / Côte d’Ivoire
13h00 Sénégal / Mozambique
16h00 Cameroun / Egypte
19h00 Mali / Angola
 


FIBA

Jeudi 23 Septembre 2021 - 09:19


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Jen le 23/09/2021 11:11
I started earning $85/hour in my free time by completing tasks with my laptop that i got from this company I stumbled upon online…Check it out, and start earning yourself . I can say my life is improved completely! Take a gander at it what I do…..
For more detail visit the given link……..>>> https://www.CashApp1.Com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter