Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Remaniement : "Macky Sall s’engage dans une voie sans issue", déclare Mamadou Diop Decroix



Suite à la nomination du nouveau gouvernement du Sénégal, Mamadou Diop Decroix a déclaré ce vendredi face à la presse que le Président Macky Sall est plutôt dans une construction politique de portée stratégique, et non du rafistolage. Pour le secrétaire général d’And-Jëf/Pads, il est juste de dire que nous sommes à « un nouveau tournant politique qui s’élabore, y compris dans les officines étrangères les plus insoupçonnées ».
 
« D’autres ont parlé de rafistolage. Non plus ! Ce n’est pas du rafistolage qu’il est en train de faire. Le Président Sall est plutôt dans une construction politique de portée stratégique. C’est pourquoi il est juste de dire que nous sommes à un nouveau tournant politique qui s’élabore, y compris dans les officines étrangères les plus insoupçonnées. Et beaucoup de ceux qui y prennent part au plan national n’y servent souvent que de condiments dans une cuisine où ils finiront, à tous les coups, par être mangés. C’est devant nous »,  a déclaré Mamadou Diop Decroix.
 
Pour l’ex-allié de Idrissa Seck, Macky Sall s’engage dans une voie sans issue. « Le Président Sall devrait pourtant savoir que c’est le peuple sénégalais lui-même qui n’en peut plus. Aucune combine ni aucune combinaison ne donnera du travail aux millions de jeunes qui en demandent. Aucune combine ni aucune combinaison ne remplira le ventre des millions de nos compatriotes qui ont faim, ne soignera ceux qui sont malades, ne dispensera le savoir aux millions d’enfants qui ne peuvent fréquenter l’école encore moins une école de qualité. C’est donc dire que la voie dans laquelle il s’engage est sans issue », a-t-il ajouté.
 
Aux yeux de Diop Decroix, l’urgence du pays, à partir du moment où il n’y a plus rien à attendre du pouvoir en place est, à tout le moins, de retrouver des règles démocratiques et consensuelles de dévolution du pouvoir susceptibles d’assurer le respect du choix du peuple sénégalais le moment venu.


Vendredi 6 Novembre 2020 - 14:37


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter