Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Retours de prêt : Cinq "Lions" dans une situation incertaine

Baye Omar Niasse, Alfred Ndiaye, Abdoulaye Diallo, Henry Saivet et Fallou Diagne sont de retour dans leurs clubs après une année en prêt. Bon nombre d'entre eux sont encore incertains de rester ou de repartir. La situation de chacun d'entre eux est résumée par Stades.



Retours de prêt : Cinq "Lions" dans une situation incertaine
Baye Oumar Niasse
Il revient de prêt à Everton après un passage à Hull City (17 matches, 4 buts) qu'il avait rejoint en janvier dernier. Ce qui est certain pour l'ancien sociétaire de l'US Ouakam, c'est qu'il ne sera pas retenu par son club la saison prochaine. D'après Liverpool Echo, le site proche du club londonien, "l'arrivée attendue de Sandro Ramirez de Malaga poussera Niasse plus loin dans l'ordre hiérarchique à Goodison Park, alors que Ronald Koeman réalise une réorganisation de l'attaque des Blues".
Cependant, Niasse ne devrait pas quitter la Premier League. Burnley serait très proche de lui faire signer un contrat et Watford est également intéressé.

Alfred Ndiaye
Après une période passée à Hull City en prêt, comme Niasse, Alfred Ndiaye va revenir à Villareal (Espagne). Cependant, le club espagnol ne compte pas le conserver dans son effectif pour la saison à venir. Alors, le milieu de terrain sénégalais devrait faire ses bagages pour  trouver un nouveau pont de chute. D'après le journal espagnol Marca, Bursaspor est intéressé par Alfred Ndiaye. Mais la même source précise que le club turc souhaiterait un prêt avant de lever l'option d'achat. Tandis que Villareal veut un transfert sec pour récupérer une partie de son investissement (8 millions d'euros).

Abdoulaye Diallo
Son avenir est le moins compliqué de tous les joueurs sénégalais qui sont de retour de prêt. Après une saison passée au Caykur Rizespor (19 matches), Diallo va revenir dans son club formateur de Rennes pour concourir à la place de numéro 1. Ce qui ne sera pas une tâche facile. Car, même si après le départ du gardien titulaire Benoit Costil à Bordeaux, le club français a clairement signifié qu'il ne recrutera pas de gardien pour pallier son départ, l'international Rais Mbolhi semble être en pôle position pour être le titulaire, si on se fie à l'appréciation de Christophe Revel, l'entraîneur des gardiens du Stade Rennais : "Rien à dire sur M'bolhi. Je suis très satisfait de lui. C'est un bon mec, un gardien de haut niveau". Mais rien n'est décidé, puisque Diallo bénéficie du soutien d'une bonne partie des supporters rennais dont les ultras de "Rouge Mémoire", qui souhaiteraient qu'on confie les buts au gardien sénégalais. "Il faut miser sur la progression, l'essence même de la formation. Ca tombe bien, Abdoulaye Diallo a le profil. En plus, il avait assuré un excellent intérim en 2015-2016 (pendant une blessure de Benoit Costil)", disent-ils.

Fallou Diagne
Prêté à Metz par le Werder de Brême, Fallou Diagne a dit son souhait de rester au club. Mais ses 12 matches joués avec les Saint Symphoriens ne semblent pas avoir convaincu les dirigeants du club. Trouver un club en Ligue 1 française serait plus bénéfique pour lui que de retourner en Allemagne où la concurrence est assez rude avec Lamine sané, Nicklas Moisander et Milos Belijkovic dans une défense à trois.

Henri Saivet
Il n'a non plus pas été conservé par Saint-Etienne. Ce qui l'oblige à retourner à Newcastle, qui vient de retrouver la Premier League. Cependant,  le milieu international sénégalais n'est pas certain de faire partie des plans du coach Raphael Benitez. D'ailleurs, les dirigeants des Magpies ont posé des actes pour pousser le joueur vers la sortie. Ils veulent le forcer à réduire son salaire pour espérer figurer dans l'effectif avant de se battre pour place dans le onze. Payé à hauteur de 35 mille Livres (26 millions Fcfa), Saivet doit revoir son salaire à moins de trouver un autre club à même de satisfaire ses exigences financières.

AYOBA FAYE

Mercredi 28 Juin 2017 - 13:03


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter