PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Revue de presse du mardi 12 décembre 2017 : Le fonctionnement de AIBD…



Commençons ce tour d’horizon de la presse du jour par les actualités liées au fonctionnement du nouvel aéroport de Diass. Selon SUDQUOTIDIEN, l’AIBD tarde toujours à accueillir les cargos venant d’Europe. C’est parce qu’explique le journal, « le nouveau joyau ne dispose pas encore de licence de type RA3, indispensable pour que ces vols puissent atterrir au Sénégal ». Dans le même journal, l’agent de fret Bouna Ndiaye qui soutient que cela occasionne un énorme manque à gagner ajoute tout de même qu’il existe une solution de rechange qui consiste à charger les vols passagers des compagnies telles qu’Air France, Turkish Airlines qui ont déjà commencé leurs navettes. Dans SUDQUOTIDIEN et dans l’OBS, on précise que DHL n’a jamais boycotté l’aéroport AIBD. La société précise dans l’OBS que « certes des difficultés sont rencontrées sur le terrain mais nos équipes sont à pied d’œuvre avec l’appui des autorités locales ainsi que les partenaires de l’aéroport notamment le gestionnaire pour y faire face ». Le journal DIRECT INFO qui reprend le site actusen.com soutient que « ce ne serait pas exagéré de rebaptiser l’aéroport international Blaise Diagne par l’aéroport international des difficultés ». Le journal LAS pour sa part informe que des passagers de South African Airways provenant de Washington ne parviennent toujours pas à récupérer leurs bagages. Pis le vol de la compagnie SN Brussels était obligé d’atterrir avant-hier à Conakry faute de ne pas pouvoir s’approvisionner en kérosène à l’AIBD. Sur un autre plan VOX POPULI informe que l’aéroport commence déjà à avoir des retombées en impactant positivement l’économie de la région de Thiès avec des recettes fiscales de l’ordre de 12 milliards de FCFA en 2017.
 
Un autre sujet dans la presse du jour c’est la question des indemnités des agents du ministère des Finance notamment les fonds communs. Lors de l’adoption de la loi de finances initiale 2018, les députés, informe Le QUOTIDIEN, ont demandé au ministre de l’Economie, des finances et du plan de revoir ce type d’indemnisation qui « expose les agents de ce ministère où tout le monde veut aller compte tenu des avantages ». Dans le même journal, le ministre Amadou Bâ adhère à l’idée d’engager des réformes pour résoudre ce problème. Le sujet est aussi dans le TEMOIN où l’on soutient que « les inégalités dans la répartition des ressources doivent être corrigées ».
Pour ce qui est du programme triennal d’investissement 2018-2020, le SOLEIL informe qu’il porte sur un montant de 6257,843 milliards de FCFA soit une augmentation de 1466, 056 milliards de FCFA par rapport au précédent Ptip. Le projet de loi portant ce programme a été approuvé hier par l’Assemblée nationale.

La TRIBUNE informe que le Sénégal néglige l’atout du mobile-money. Ce qui apparaît à travers les activités informelles et la fraude fiscale qui entourent le secteur. Le journal ajoute d’ailleurs que le Sénégal « est le champion UEMOA du manque à gagner fiscal ».

Toujours en économie, DIRECT INFO soutient que c’est le coût de l’électricité qui empêche la croissance à deux chiffres. LIBERATION parle de redressement fiscal avec le Fisc qui réclame 25 milliards à la Sar. Selon le journal c’est une manière de couler cet ex fleuron de l’économie qui commence à revivre avec l’arrivée de Locafrique Holding.

En politique, WALFQUOTIDIEN informe que l’opposition récuse le diplomate Seydou Nourou Bâ désigné par le chef de l’Etat à la tête du comité de concertation du processus électoral. L’opposition soutient qu’il n’a pas de compétence en matière électorale mais il a un préjugé favorable au niveau de la société civile, informe le journal.

Dans l’affaire Khalifa Sall, LES ECHOS informe que « Magatte Diop et ses deux assesseurs, Papa Abdoulaye Dondé et Elisabeth Thiam sont les 3 juges intègres qui ont hérité du dossier ». L’OBS parle de « Khalifa l’ultime combat » avec sa convocation ce jeudi devant le tribunal correctionnel pour jugement.


Mardi 12 Décembre 2017 - 11:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter