Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Reynhard Sinaga : le "plus grand violeur" britannique emprisonné à vie



Reynhard Sinaga : le "plus grand violeur" britannique emprisonné à vie
"Il ne sera jamais sûr de libérer un "dangereux prédateur sexuel en série" reconnu coupable de 159 infractions sexuelles, dont 136 viols", a déclaré un juge.

Reynhard Sinaga a été reconnu coupable d'avoir attiré 48 hommes de l'extérieur des boîtes de nuit de Manchester à son appartement, où il les a drogués et violés - en filmant les ébats.

La police dit avoir des preuves que Sinaga, 36 ans, qui est nommé pour la première fois, a ciblé au moins 190 victimes.

Le juge a décidé que sa peine d'emprisonnement à vie doit comprendre un minimum de 30 ans.

es restrictions de signalement ont également été levées lors d'une audience de détermination de la peine à la Cour de la Couronne de Manchester, lundi, ce qui signifie que Sinaga a pu être identifié pour la première fois.

Le Crown Prosecution Service (CPS) a déclaré que Sinaga était "le violeur le plus prolifique de l'histoire juridique du Royaume-Uni".

L'étudiant de troisième cycle purgeait déjà une peine d'emprisonnement à vie, avec un minimum de 20 ans, pour les infractions dont il avait été reconnu coupable lors de deux procès antérieurs, qui se sont déroulés à l'été 2018 et au printemps dernier.

Au cours de quatre procès distincts, le ressortissant indonésien a été reconnu coupable de 136 chefs d'accusation de viol, huit chefs d'accusation de tentative de viol, 14 chefs d'accusation d'agression sexuelle et un chef d'accusation d'agression par pénétration, contre un total de 48 victimes.
Lors de l'audience, la juge Suzanne Goddard QC a déclaré que Sinaga "s'attaquait à des jeunes hommes" qui ne voulaient "rien de plus qu'une bonne soirée avec leurs amis".

"Selon moi, vous êtes un individu très dangereux, rusé et fourbe dont la libération ne sera jamais sans danger", a-t-elle dit - ajoutant que la décision de libérer les prisonniers est prise par la Commission des libérations conditionnelles.

Sinaga attendait que les hommes sortent des boîtes de nuit et des bars avant de les conduire à son appartement de Montana House, Princess Street, souvent avec l'offre d'un endroit où prendre un verre ou appeler un taxi.

Il droguait ses victimes avant de les agresser alors qu'elles étaient inconscientes. Lorsque les victimes se réveillaient, beaucoup d'entre elles n'avaient aucun souvenir de ce qui s'était passé.

L'étudiant, qui a nié les accusations, avait prétendu que toute l'activité sexuelle était consensuelle et que chaque homme avait accepté d'être filmé pendant qu'il faisait semblant de dormir - une défense que le juge a qualifiée de "ridicule".

Lors d'une sentence antérieure, la juge a dit qu'elle était certaine que Sinaga avait utilisé une forme de drogue pour viol telle que le GHB.

La ministre de l'Intérieur, Priti Patel, a déclaré qu'elle était "profondément préoccupée" par l'utilisation d'une telle drogue.
 Dans les déclarations des victimes lues devant le tribunal, une victime a dit que Sinaga avait "détruit une partie de ma vie", tandis qu'une autre a dit "j'espère qu'il ne sortira jamais de prison et qu'il pourrira en enfer."

"J'ai des périodes où je ne peux pas me lever et affronter la journée", a ajouté une autre.

Plusieurs victimes ont déclaré que cette épreuve avait eu de graves répercussions sur leur santé mentale, certaines développant des pensées suicidaires.

La police dit avoir des preuves que Sinaga a agressé au moins 190 victimes, mais de nombreux hommes n'ont pas été identifiés et n'auront aucun souvenir de ce qui s'est passé.

bbc

Mardi 7 Janvier 2020 - 10:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter