Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Santé : AVC, la maladie qui a emporté Bocandé est la première cause de décès au service neurologique de Fann (médecin)

La maladie des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) qui a fait tomber l’ancien capitaine des lions, Jules François Bocandé, continue de faire des ravages au Sénégal. Cette maladie qui survient à la suite de l’obstruction ou de la rupture d’un vaisseau sanguin constitue à l’heure actuelle la première cause de décès au service neurologique de l’hôpital Fann de Dakar.



Santé : AVC, la maladie qui a emporté Bocandé est la première cause de décès  au service neurologique  de Fann (médecin)
Les AVC font beaucoup de victimes au Sénégal. Cette affection un peu méconnue des sénégalais occupe  pourtant la première place dans les hospitalisations au service neurologie de Fann, et est considérée par les médecins comme un réel problème de santé publique. « Les AVC constituent aujourd’hui  la première cause d’hospitalisation à la clinique neurologique, mais aussi la première cause de décès dans ce service. Nous pouvons dire que c’est une maladie qui gagne de plus en plus du terrain surtout dans la population sénégalaise parce que tous les jours nous recevons des patients atteints de cette maladie », renseigne au micro de la RFM, le neurologue, Dr Camadore Touré.
 
Longtemps considérée comme l’affaire des vieillards, cette maladie qui paralyse le corps, s’incruste aujourd’hui chez les jeunes. « De plus en plus maintenant, nous recevons des sujets jeunes de  moins de 40 ans qui ont des AVC », confie Dr Touré. L’ancien international sénégalais a perdu son combat contre la maladie des AVC ce lundi en France, plus précisément à Metz où il a écrit les plus belles pages de l'histoire  de sa carrière de footballeur professionnel.
 


Mardi 8 Mai 2012 - 15:06


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter