Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sécurisation de l'élection: l'opposition donne carte blanche à Mamadou Diop "Decroix"



L'opposition n'a confiance qu'en elle-même pour ce qui s'agit du contrôle et de la sécurisation des opérations de vote le 24 février 2019. Les quarte candidats ont laissé de côté la Plateforme opérationnelle de sécurisation des élections (Pose) à laquelle ils avaient tous adhéré derrière Me Mame Adama Gueye. Ils ont mis sur pied leur propre Pôle pour contrôler le scrutin de dimanche prochain. Cette nouvelle plateforme sera coordonnée par Mamadou Diop "Decroix" , qui sera assisté par les mandataires des différents candidats de l'opposition à savoir : Ass Babacar Gueye de la coalition IDY 2019, Ibra Diouf Niokhobaye de Madické 2019, Adiouma Sow de Sonko Président et Amadou Cissé du PUR.

"Nous, le pôle des 04 Candidats de l’opposition, sommes réunis ce jour 18 février 2019 dans le cadre de la mutualisation des nos actions pour le contrôle des opérations de vote. A l’issue de la rencontre, nous demandons à tous nos Responsables et Représentants d’engager immédiatement les actions suivantes : 
1. A chaque Plénipotentiaire, de rendre visite aux Sous-Préfets pour vérifier l’effectivité de la disponibilité du matériel électoral et des Bulletins de vote de chaque Candidat 
2. A chaque Mandataire, de visiter les Centres de Vote et de s’assurer de la disponibilité de TOUT le matériel électoral (Bulletins, Urnes, Isoloirs, Encre, et tous les accessoires) 
3. Aux Responsables de Départements et de Communes, d’organiser des rencontres entre les représentants des 04 Candidats afin de mutualiser nos forces à tous les niveaux (Bureaux de vote, Centres de vote et alentours, Commissions Départementales de recensement). Nous recommandons de tenir ces rencontres à l’échelle Départementale et Communale. 
4. Aux Représentants dans les Commissions de recensement, de mettre en place un dispositif contradictoire de décompte des voix afin de veiller à une bonne consolidation des résultats", peut-on lire dans la circulaire parvenue à PressAfrik.

Ledit Pôle rejette toute présence d'un représentant du ministère de l'Intérieur dans les Commissions de recensement des votes. "Ce dispositif n’est nullement prévu dans l’article L0138 du Code Electoral et nous n’acceptons aucune forme de dictat dans la consolidation des résultats", disent-ils.

AYOBA FAYE

Mercredi 20 Février 2019 - 14:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter