Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Séduit par la Zone Economique Spéciale de Sandiara (ZES), le ministre Amadou Hott invite le privé national à y investir



Séduit par la Zone Economique Spéciale de Sandiara (ZES), le ministre Amadou Hott invite le privé national à y investir
La Zone économique Spéciale (ZES) de Sandiara a séduit le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Hott. En visite sur les lieux ce mardi, le patron de l’économie nationale a invité le secteur privé sénégalais à investir dans la Zone économique spéciale (ZES) de Sandiara. "Je lance un appel au patronat, au secteur privé sénégalais à venir investir ici dans la ZES de Sandiara", a indiqué M. Hott, qui a jugé ’’important’’ de visiter cette ZES dans le cadre du programme de relance de l’économie nationale en préparation.

L’objectif était aussi de s’enquérir des difficultés auxquelles les entreprises et la ZES elle-même font face. Le président de la République "avait déjà pris l’engagement de soutenir cette ZES de Sandiara qui est aussi à répliquer dans différentes localités du pays. C’est un modèle très innovant avec des financements jusqu’ici exclusivement de l’Etat et de la municipalité". Maintenant, promet-il, l’Etat va voir quel apport il pourra amener pour que ce partenariat public-privé entre la commune, le secteur privé national et international puisse se développer. "Pour nous, il est important de développer les ZES, c’est la politique de l’Etat : il y a des lois, des incitations fiscales, etc. Nous encourageons le secteur privé international à continuer à venir jusqu’ici. On a le secteur privé international mais aussi, le secteur privé national doit venir s’installer à Sandiara", a soutenu Amadou Hott qui espère que la tenue d’un forum économique pourra attirer plus d’investisseurs.

"L’Etat pourra ainsi être là pour les accueillir et, dans le cadre de la relance de l’économie, faire en sorte que les entreprises qui ont déjà prévu d’investir à Sandiara puissent accélérer leur plan d’investissement, leur plan de mise en œuvre de leur investissement", a-t-il ajouté dans les colonnes du journal Le Témoin. Il faut signaler que le ministre a aussi visité le Cargo village de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD).

AYOBA FAYE

Mercredi 15 Juillet 2020 - 09:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter