Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Selon l'ASUTIC, les nouveaux permis biométriques violent la loi sur les données personnelles



Selon l'ASUTIC, les nouveaux permis biométriques violent la loi sur les données personnelles
L'Association des Utilisateurs de TIC (ASUTIC) est dans tous ses états. Pour cause, l'instauration par l'Etat du Sénégal des nouveaux permis de conduire biométriques, qu'elle trouve illégale et en violation de la loi sur la protection des données personnelles.

L'ASUTIC pense que la Direction des Transports est allé trop loin avec les nouveaux permis.

"La direction des Transports routiers a eu le toupet de réunir dans un seul fichier centralisé le groupe sanguin, le nom de famille, les prénoms, la date et le lieu de naissance, le genre, l'image numérisée du visage, des empreintes digitales, la signature et le domicile ou la résidence du titulaire. En plus, cette base de données biométrique et médicale n'est pas hébergée par les services de l'État du Sénégal. L'Association s'inquiète que ce fichier centralisé, ayant dans une première étape 1 100 000 données biométriques et médicales, à terme 3 millions, est probablement entre les mains de la société privée étrangère qui a gagné ce marché de 10 milliards Fcfa pour la production et la gestion des titres de transport biométriques sécurisés. La direction des Transports a violé la loi sur la protection des données personnelles", ont déclaré les acteurs des TIC dans les colonnes de L'AS

AYOBA FAYE

Mardi 3 Décembre 2019 - 12:08




1.Posté par Ndiaye le 03/12/2019 16:35
Qui a gagné ce marché ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter