Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sénégal : les recettes projetées à 3008,4 milliards FCFA



Sénégal : les recettes projetées à 3008,4 milliards FCFA
Les recettes, qui regroupent l’ensemble des ressources au sens du Manuel de statistiques de finances publiques 2001, sont projetées à 3008,4 milliards FCFA, soit en hausse de 7,9% reflétant surtout la forte progression attendue des dons (+122,9%), atténuée par le repli des recettes budgétaires, notamment fiscales (-2,3%), rapporte le quotidien Libération.

Ces recettes sont composées de recettes fiscales pour 2352,8 milliards FCFA, des autres recettes pour 123,27 milliards FCFA et des dons pour un montant de 500,6 milliards FCFA. Celles fiscales devraient passer de 2409,7 milliards FCFA en 2019, à 2352,8 milliards FCFA en 2020, soit une diminution de 56,9 milliards FCFA (-2,4%) en glissement annuel.

Cette baisse est imputable, notamment au net repli projeté sur les taxes mobilisées par la Douane et la diminution des taxes sur biens et services. Les recettes relevant de la Douane, devraient chuter, passant de 859,1 milliards FCFA à 717,3 milliards FCFA, en liaison avec le retrait attendu sur les liquidations issues des importations de biens et services.

Les droits de porte et la TVA à l’importation sont projetés en baisse respectivement de 17,1% et 20,6% pour se situer respectivement à 271,2 milliards et 389,5 milliards FCFA en 2020. S’agissant des taxes sur les biens et services, elles devraient s’établir à 755,1 milliards FCFA en 2020, contre 729,6 milliards FCFA un an auparavant, soit en légère hausse de 3,5%.

Cette situation est le reflet de la progression de la TVA intérieure hors pétrole projetée en évolution nulle (376,5 milliards FCFA) et les taxes sur la consommation sont programmées en baisse de 1,3% avec des recettes projetées respectivement  à hauteur de 215,9 milliards FCFA.

Quant à la fiscalité directe, l’impôt sur les sociétés (Is), dont le calcul est assis sur les résultats de l’année antérieure, ne devrait pas être fortement affecté par la crise. Ainsi, l’Is est projeté à 230,5 milliards FCFA en 2020 contre 225,4 milliards en 2019, soit en légère progression de 2,3%.

Salif SAKHANOKHO

Mardi 21 Juillet 2020 - 11:23


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter