Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sénégal : près de 7 personnes sur 10 impactées par la pandémie de la covid-19 (Ansd)



Sénégal : près de 7 personnes sur 10 impactées par la pandémie de la covid-19 (Ansd)
Au Sénégal, la pandémie de la Covid-19 est apparue au mois de mars 2020. Face à ce problème de santé publique, le Gouvernement a adopté en urgence une batterie de mesures telles que l’interdiction de toutes les manifestations publiques, la fermeture des frontières aériennes et terrestres, la suspension des enseignements dans les écoles et universités, la réduction du nombre de passagers dans les véhicules de transport public, l’interdiction des déplacements interurbains, la déclaration de l’état d’urgence et l’instauration du couvre-feu pour freiner la propagation de la pandémie du coronavirus.

Ces mesures, aussi efficaces soient-elles, du point de vue de la lutte sanitaire, ont des effets sur les conditions de vie des ménages et sur les moyens d’existence de ces derniers plus particulièrement à travers les répercussions sur le marché du travail.

Les résultats de l’analyse du marché du travail rendus publics par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie, montrent que « près de 7 personnes occupées sur 10 (67,6%) ont été impactées par la pandémie ». Et l’impact a été plus important en milieu urbain où « 71,9% des personnes occupées sont concernées contre 61,9% en zone ruraux. Par rapport au sexe, la pandémie a plus affecté les hommes (70,0%) que les femmes (63,6%) ».

Par rapport au statut dans l’occupation, les employeurs et les indépendants non agricoles sont les plus impactés par la pandémie. En effet, 88,9% des employeurs et 81,2% des indépendants non agricoles ont déclaré avoir été impactés par la COVID19, révèle le rapport. S’en suivent les apprentis et stagiaires et les salariés avec des proportions respectives de 66,8% et 62,5%. Les indépendants agricoles sont les moins touchés avec une proportion de 58,1%.

La restriction dans les transports publics et l’interdiction des déplacements interurbains ont largement impacté le secteur du transport et l’entreposage. Le document consulté par PressAfrik, indique que « 88,1% des acteurs qui s’activent dans ce secteur ont déclaré avoir été impacté par la pandémie ».

Avec la suspension des enseignements dans les écoles et universités, l’instauration du couvre-feu et l’interdiction des rassemblements, c’est l’hébergement et restauration (84,8%) et l’enseignement (83,5%) qui viennent respectivement en deuxième et troisième position des branches d’activité les plus impactées par la pandémie.

En outre, près de 80% des acteurs du secteur du commerce et réparation ont été impactés par la pandémie. L’agriculture (50,4%) et les activités spécialistes des ménages (29,8%) sont les secteurs les moins touchés par la pandémie.

Par rapport à la nature de l’impact, 83,4% des travailleurs affectés ont déclaré avoir été « contraints de travailler moins d’heures que d’habitude (60,3%) ou d’arrêter voire de fermer leur activité (23,1%) ». Par ailleurs, il faut noter que 2,1% des travailleurs ont eu à perdre leurs emplois, 6,9% ont été obligés de prendre des congés. D’un autre côté, 3,3% des travailleurs ont été obligés de travailler plus d’heures que d’habitude.

Salif SAKHANOKHO

Jeudi 3 Juin 2021 - 11:13


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter