Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sénégal – retour des écoles publiques à Touba : démenti contre démenti entre l’Etat et le khalife

Le retour des écoles publiques en langue française à Touba est tel le jeu de ping-pong entre l’Etat et les autorités religieuses. Le chef de l’Etat annonce ce lundi le retour de ce type d’enseignement en pleine cérémonie, Touba dément dans les heures qui suivent. Le ministre de l’Education revient à la charge. Il s’agit plutôt, selon lui, de construire de nouvelles écoles dans cette cité religieuse. Le khalife général des mourides persiste et signe et déclare qu’il n’a jamais promis de terrains pour la construction d’écoles publiques dans la ville sainte.



Sénégal – retour des écoles publiques à Touba : démenti contre démenti entre l’Etat et le khalife
C’est la contradiction entre le gouvernement et Touba. Après le démenti de l’annonce faite par le chef de l’Etat faisant état du retour de l’école publique en langue française dans la cité, le ministre de l’éducation chargé de l’élémentaire et de la préscolaire, Kalidou Diallo est monté au créneau pour repréciser les propos. Pour lui, il n’a jamais été question de rouvrir les écoles publiques d’enseignement français à Touba. Il s’agit plutôt de construire de nouvelles écoles dans cette cité religieuse. Il l’a affirmé ce mardi 7 avril lors d’une conférence de presse. Il a révélé que le Khalife général des Mourides a promis d’octroyer des terrains au gouvernement à cet effet.

A peine l’information a été relayée par la presse, les autorités mourides reviennent à la charge. La cellule de communication d’El Hadji Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké a encore démenti. Elle a indiqué que le Khalife n’a jamais promis de terrains pour la construction d’écoles publiques dans la ville sainte.

Le ministre de l’Education, Kalidou Diallo d’affirmer à la presse : «J’ai été reçu par le khalife général des mourides à Touba. Le khalife général des mourides Sérigne Bara Mbacké n’a pas parlé de rouvrir les écoles publiques françaises. Il m’a dit qu’il va mettre à la disposition de l’Etat des terrains pour construire de nouvelles écoles à Touba» a-t-il précisé. Apparemment, ce n’est pas non plus la bonne version. Environ trois heures après cette face à face du ministre avec la presse, l’entourage du marabout a encore apporté un démenti. Il dément fermement ces allégations faisant état d’une volonté du khalife général des Mourides de mettre à la disposition du gouvernement un terrain pour la construction d’écoles d’enseignement général à Touba, selon la RFM.

De multiples contradictions ont surgi depuis l’annonce de la nouvelle par le président de la République. Ce lundi, le chef de l’Etat l’a annoncée en se félicitant de la décision du khalife général des mourides. «C’est une vraie révolution» avait-t-il dit. Dans la soirée, cela a été démenti par la cellule de communication de la famille mouride. Aujourd’hui les éclairages du ministre sont encore démentis par le Khalife général des mourides en question selon nos confrères.

Ndeye Maty Diagne (Stagiaire)

Mardi 7 Avril 2009 - 17:04


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter