Sindika Dokolo condamné en RDC: un dossier politique selon l'homme d'affaires

Retour sur la condamnation, à Kinshasa, du gendre du président angolais à un an de prison pour faux et usage de faux. Sindika Dokolo, le beau-fils congolais de président Dos Santos -époux d'Isabel dos Santos-, a aussi écopé d’une amende de 15 000 dollars. Si un conflit immobilier est au coeur de l'affaire, Sindika Dokolo assure que sa condamnation est politique.



C'est une condamnation « injuste et infondée, sur la forme comme sur le fond », assure Sindika Dokolo, joint par RFI, qui avance des raisons politiques à sa condamnation.
 
« On n'essaie même plus de sauver les apparences... j'ai l'impression que monsieur Kabila a pris exemple sur son voisin monsieur Nkurunziza, dans le cadre de sa stratégie de rester au pouvoir éternellement. Comme ma Constitution m'y invite, j'ai décidé de faire ce que je pouvais pour lui faire barrage... »
Sindika Dokolo: «Ce qui me choque beaucoup, c'est que j'ai l'impression que l'on a franchi une nouvelle étape dans la culture politique en RDC»

Rfi.fr

Samedi 15 Juillet 2017 - 09:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter