Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



SkyVision et son Directeur canadien traînés à la barre pour avoir usé de faux pour licencier des Sénégalais



SkyVision et son Directeur canadien traînés à la barre pour avoir usé de faux pour licencier des Sénégalais
Une affaire de faux usage et faux, usurpation de fonction et violence et voie de fait secoue la société SkyVision Sénégal.  Le Canadien Claude Church et ses collaborateurs Israéliens Yafit Chayon Laurie Levy et Rahul Sardara sont accusés d’avoir usé de manœuvres frauduleuses pour licencier les responsables sénégalais de SkyVision, un opérateur de télécommunication IP qui offre des solutions via satellite et par système de fibre optique.

SkyVision a plusieurs entités dans divers pays à travers le monde et celle du Sénégal était dirigée par Tidiane Ndiaye jusqu’à son licenciement qui en date le 17 mai 2019.

Estimant injuste son limogeage en sa qualité de Directeur général, le sieur Ndiaye a saisi la Justice, avec une citation directe. Il accuse ses collaborateurs de fraude dans le but de détourner les bénéfices réalisés par la société au courant de l’année 2018 portant sur 447 000 Dollars, soit 262 millions de FCfa. Les prévenus auraient modifié la situation de la société au niveau du registre de commerce et de crédit mobilier.

L’affaire a été évoquée jeudi, par le Tribunal correctionnel de Dakar. Ayant comparu librement, les prévenus ont unanimement réfuté les faits, alléguant "une erreur matérielle qu'à commis un avocat français"

Yafit Chayon, actuelle directrice de SkyVision Sénégal, ajoute : «Je ne savais pas que Tidiane était le Dg de la section Sénégal quand on me nommait Directrice générale de SkyVision Sénégal, lors de l’assemblée tenue en Israël le 20 décembre 2017. J’ai envoyé un mail au personnel pour mettre un terme à leurs contrats de travail», a-t-elle soutenu avant de souligner : «Ma signature sur le procès-verbal de Dakar de la même date est une erreur», argue Mme Chayon. Une  version qui a été confirmée par Rahul Sardana, Directeur financier de la société.

 Seulement, leurs déclarations ont été battues en brèche par les  parties civiles. Selon Tidiane Ndiaye, Claude Church, par le biais du responsable financier Rahul Sardara, a fait injonction, à la date du 25 avril 2019, d’enregistrer sur l’exercice déjà clos au 31 janvier 2018 une charge supplémentaire de 447 000 Dollars, soit 262 millions FCfa. A l’en croire, la charge était inventée dans le but de neutraliser le bénéfice avant impôt réalisé par SkyVision Sénégal durant l’année 2018. Ses collègues Mame Balla Diop et Bouna Ndiaye ont abondé dans le même sens. 

Relevant que le faux est "grossier", Mes Bamba Cissé, Dior Guèye et Alioune Badara Fall ont sollicité 5 milliards FCfa pour la réparation du préjudice. A la suite du procureur de la République qui a requis l’application de la loi pénale. Me Mbaye Sall a réclamé 200 millions de FCfa pour citation abusive. 

L' avocat de la défense a plaidé la relaxe  de ses clients. L’affaire est mise en délibéré au 19 mars prochain.

Fana CiSSE

Dimanche 23 Février 2020 - 14:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter