Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sylvain Doreigo : Les témoignages d’un complice qui enfoncent Barthélémy Dias

On le taxe d’avoir poussé Barthélémy Dias à tirer sur les nervis, lors de la fusillade devant la mairie de Mermoz-Sacré cœur qui s’est soldée par la mort de Ndiaga Diouf. Seulement Sylvain Doreigo balaie ces accusations d’un revers de la main.



Sylvain Doreigo : Les témoignages d’un complice qui enfoncent Barthélémy Dias
En tant que travailleur et en même temps habitant de la commune, « je ne peux pas rester insensible quand on s’attaque à cette institution de ma commune », se défend-il tout en précisant « sur les images on me voit bien ramasser des cailloux pour les balancer aux nervis ».
 
Cependant même s’il était allié au maire socialiste pour combattre les occupants lors des échauffourées, les témoignages de Sylvain Doreigo enfoncent plus Barthélémy Dias qu’ils ne l’extirpent. Le tireur embusqué dont on parle du côté des nervis n’existe pas selon ce travailleur, par ailleurs habitant de la commune dirigée par le jeune socialiste.
 
 Dans une interview accordée à nos confrères du journal « L’observateur », « Non ! Sincèrement je n’ai pas vu un individu qui tirait sur les nervis », dira l’homme de la quarantaine qui soutient néanmoins « j’ai entendu en tout cas leur chef dire aux nervis : « Ceux qui fuient ne seront pas payés. Cela je l’ai entendu de mes propres oreilles ».


Mercredi 28 Décembre 2011 - 10:49




1.Posté par MODOU le 28/12/2011 17:57
c'est dans vos fantasmes de "doulnaliste" que vous voulez creer un tireur imaginaire outre que celui que tout le monde a vu sur la video qui fait actuellement le tour du monde pour montrer comment les soient disant journaliste sont faux et inconscients. nous avons les videos avec nous y a pas plus claire que ça kay!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter