Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Une roquette tirée depuis la bande de Gaza fait plusieurs blessés en Israël

Un tir de roquette en provenance de la bande de Gaza a fait cinq ou six blessés – selon les sources – au nord de Tel-Aviv, en Israël, ce lundi 25 mars. Le Premier ministre Benyamin Netanyahu a annoncé qu'il allait raccourcir sa visite aux Etats-Unis et a promis de riposter « avec force ». L'armée israélienne envoie des renforts autour de Gaza.



Les médias israéliens soulignent tous que c’est un véritable miracle qu’il n’y ait pas eu de mort dans la maison touchée de plein fouet, rapporte notre correspondant à Jérusalem, Christian Brunel. 
Au passage, ils ne manquent pas de remarquer que le système d’interception de roquettes surnommé « Iron Dome », censé être ultra-performant, n’a pas fonctionné. Pas plus que deux semaines plus tôt, lorsque des roquettes – tirées elles aussi de la bande de Gaza – s’étaient écrasées dans la région de Tel-Aviv.

Benyamin Netanyahu a prévenu que les représailles seront très dures. Autrement dit, il faut s’attendre à de multiples raids aériens, des tirs de chars, voire des opérations de commandos contre les islamistes du Hamas au pouvoir à Gaza ou contre le Jihad islamique, un autre mouvement radical.
Benyamin Netanyahu fragilisé avant les législatives
 
 
A deux semaines des législatives, le chef du gouvernement, en difficulté dans les sondages, veut préserver à tout prix son image de « Monsieur sécurité ». Il se retrouve désormais sur la défensive face à ses adversaires à droite, au centre et même à gauche, qui l’accusent de faiblesse.
Conscient de l’enjeu et « à la lumière des évènements sécuritaires », le Premier ministre a écourté sa visite aux Etats-Unis. Il va revenir juste après sa rencontre avec Donald Trump, renonçant ainsi au discours annuel devant l’Aipac, le très influent lobby pro-israélien à Washington.

Le tir n'a pour le moment pas été revendiqué. Il pourrait toutefois s’agir d’une nouvelle roquette, que seul le Hamas possède. Yahya Sinwar, chef du Hamas à Gaza, a annulé un discours, présenté comme important, qu’il devait prononcer ce lundi. Le mouvement palestinien a évacué ses positions dans l’attente des représailles israéliennes.

rfi.fr

Lundi 25 Mars 2019 - 09:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter