Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Usurpation de fonction : les artisans de l’automobile mettent en garde leur ex-président Aly Sow et avisent l’Etat



Le Regroupement des vrais artisans de l’automobile du Sénégal (Revaas) a fait face à la presse, ce lundi, 09 décembre 2019 pour dénoncer le comportement de certains individus qui agissent au nom de leur structure, mais également interpeller l’Etat sur le recasement des mécaniciens déguerpis. Très en colère contre leur « ex-président » Aly Sow, ces ouvriers ont déclaré que ce dernier est en train de corrompre certains de leurs camarades pour sa réélection. Ils ont précisé que M. Sow a convoqué une Assemblée générale nationale mardi, à la Chambre des métiers de Dakar, pour tenir le vote.
 
Selon eux, cette assemblée générale, ne les concerne pas. Et ne doit pas avoir lieu. Car, disent-ils, les gens qui ont été convoqués par Aly Sow n’ont pas de récépissé et ne peuvent pas représenter les régions. Ils interpellent le Président Macky Sall pour lui demander l’annulation de ce rassemblement. Dans le cas contraire, tout ce qui va se passer là-bas, sera sous sa responsabilité.
 
« Nous tenons cette conférence pour dénoncer ce qui est en train de se passer, ou qui se prépare ici dans le secteur des ouvriers mécaniciens que nous sommes. Il y a quelqu’un qui parle dans les médias au nom de tous les ouvriers qu’il veut tenir une assemblée général nationale. Pour le Revaas, cette assemblée ne nous concerne pas, ça ne concerne pas les autres ouvriers, des autres régions du Sénégal aussi. Ce qu’il veut faire ne passera pas. Il ne peut pas dire qu’il a appelé toutes les 14 régions, alors que chacune d'elle a son propre récépissé. Et tous ceux qui ont été convoqués, n’ont pas de récépissé. Ce qu’il veut faire ne passera pas », a indiqué Cheikh Tidiane Thiam alias n°10, secrétaire général chargé des garages.
 
« Il y a un groupe de personnes présidées par Aly Sow qui prépare une assemblée générale du Revaas national, mardi. Alors qu’il le fait avec usurpation de fonction. Sans le consentement des 14 régions. Alors qu’avant d’organiser une assemblée générale nationale, il faut avoir une carte conventionnelle avec toutes les régions. La carte que j’ai vue, il y a juste son nom et son numéro. Donc ce n’est pas une carte nationale. Nous ne lui laisserons pas faire », a dénoncé Cheikh Dianka, le président de Revaas-Dakar.
 



Lundi 9 Décembre 2019 - 21:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Septembre 2020 - 09:21 Malika : un fillette de 2ans meurt carbonisée