Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



VIH Sida: "Les nouvelles infections arrivent plus rapidement chez les jeunes" (Docteur Safiétou Thiam)

Docteur Safiétou Thiam, secrétaire exécutive du Conseil national de la lutte contre le Sida a annoncé lors de la cérémonie d'ouverture du forum des jeunes que 81 % des 41.000 personnes vivant avec le Vih Sida ont été dépistées au Sénégal. Ce qui revient à dire que 28.000 personnes connaissent leurs statuts et sont déjà sous traitement. Ella a fait savoir que "les nouvelles infections arrivent plus rapidement chez les jeunes", appelant à régler le problème.



L'Alliance Francophone des acteurs de santé contre le VIH et les infections virales chroniques a choisi le Sénégal, pour fêter sa dièxième10e édition. Ce Forum qui était prévu en présentiel dans le cadre de la conférence internationale francophone sur le VIH, la santé sexuelle, les hépatites a finalement été organisé en virtuelle à cause de la pandémie de la Covid 19. 

Docteur Safiétou Thiam a souligné que dans le cadre de ce présent forum, ils ont capitalisé le programme des jeunes, pour un moment tout symbolique, la journée mondiale du sida. Cette année est consacrée au bilan dans le cadre de la lutte contre le Sida. Safiétou Thiam explique que les résultats ne seront pas atteints à cause de la pandémie de Covid 19.

La cérémonie d'ouverture du forum des jeunes a été une occasion selon docteur Safiétou Thiam d'échanges sur les thématiques à s'avoir : le renforcement des connaissances des jeunes sur les enjeux et défis pour la prévention des nouvelles infections, la participation et l'engagement des jeunes, la participation de plateformes technologiques et web destinées aux jeunes pour renforcer la prévention et lutter contre la stigmatisation et la discrimination.

Au Sénégal, 81% des 41.000 personnes vivant avec le ViH ont été dépistées, 28.000 personnes connaissent leurs statuts et sont sous traitement, fait-elle savoir. Les prévalences chez les jeunes sont très basses. Concernant  les enfants -5000 sont infectés. 0,3 % des jeunes sont infectés. "Les nouvelles infections arrivent plus rapidement chez les jeunes, donc on pense que si on ne règle pas le problème du VIH, les prochaines infections vont survenir chez les jeunes. Quand on prend les groupes des jeunes, les jeunes filles sont trois fois plus vulnérable que les jeunes garçons", d'après docteur Safiétou Thiam.

Les nouveaux objectifs sortis pour 2025 sont : 95 % des personnes vivant avec le VIH soient dépistées et mises sous traitement et ce qui reçoivent le traitement que leur traitement soient efficace pour qu'ils ne transmettent plus la maladie. "Si on élimine la transmission mère enfant du VIH et que si toute les personnes vivant avec le VIH sont dépistées et mises sous traitement, je peux vous garantir que nous pouvons éliminer le Sida comme santé publique", conclut-elle. 
 


Fatoumata Bintou Ndour (Stagiaire)

Lundi 30 Novembre 2020 - 14:50


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter