Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Victoire au goût amer d'un dauphin à 97 points

Liverpool a dominé Wolves mais cela n'a pas suffi pour doubler City. Le peuple rouge va encore devoir attendre pour le titre.



Victoire au goût amer d'un dauphin à 97 points
97 points n'auront donc pas suffi à Liverpool pour s'adjuger le sacre national. Celui que le club attend avec une grande impatience depuis maintenant 29 ans. Les Merseysiders ont gagné ce dimanche pour la 30e fois de la saison, signant leur meilleur exercice depuis le début de l'ère Premier League. Mais, malgré cela, ils ont échoué à un point de Manchester City, victorieux pour sa part de Brighton lors de ce dernier acte. Cet après-midi dominical avait pourtant très bien commencé. Sadio Mané a ouvert le score dès la 17e minute en reprenant un centre à ras de terre de Trent Alexander-Arnold. Et quand dix minutes plus tard, City concédait l'ouverture du score, tout le monde à Anfield s'est mis à croire en un scénario favorable. Même les joueurs présents sur le pré ont pu apprendre le déroulement des évènements, en voyant leurs fans jubiler tel un seul homme dans les gradins. Mais cette euphorie générale n'a pas duré. City a vite rétabli la logique dans son match. La bande à Klopp, pour sa part, a levé le pied et desserré progressivement l'étreinte, comme résignée par rapport à son sort. Finalistes de la Ligue des Champions, les 'Reds' n'avaient définitivement plus le cœur à cette compétition. Il fallait alors simplement préserver l'avantage acquis pour s'assurer l'essentiel et aussi des adieux réussis avec le public. La mission a été accomplie, grâce notamment à Alisson. Le gardien brésilien est resté vigilant sur sa ligne, en intervenant notamment avec promptitude devant Diogo Jota (69e). Le passage à vide s'est écoulé sans conséquence et en fin de match, les locaux se sont ressaisis pour assurer le break et s'offrir d'ultimes minutes plus tranquilles. En verve, Mané a mis un doublé, en convertissant de la tête une nouvelle passe décisive d'Alexander-Arnold. Il n'y aura donc pas eu de fête à Anfield, mais Liverpool a rempli sa part de travail. Les 'Reds' ont amassé moins de points que City, mais il n'y aura personne pour les blâmer au sortir de ce remarquable exercice et qui restera dans les annales. Et puis, il y a encore la possibilité d'aller chercher ce qui s'apparente à un remarquable lot de consolation. Le 1er juin prochain à Madrid, Salah et ses partenaires tenteront de s'adjuger leur 6e couronne continentale.


Dimanche 12 Mai 2019 - 17:21


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter