Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Visite chef de l'Etat: Jaxaay demande la régularisation intégrale des 3000 titres de propriété

​Des responsables de la commune de Jaxaay remettent à nouveau sur la table du président de la République le dossier portant régularisation des 3000 titres de propriété des victimes des inondations survenues il y a une dizaine d’années. Une demande remise au goût du jour à l’occasion de la visite, ce jeudi, du chef de l’Etat à Malika, une commune du tout nouveau département de Keur Massar.



Visite chef de l'Etat: Jaxaay demande la régularisation intégrale des 3000 titres de propriété
 En prélude à la venue ce jeudi du chef de l’Etat à Malika, des responsables de la mouvance présidentielle de Jaxaay, commune rattachée au tout nouveau département de Keur Massar, sollicitent la finalisation des 3000 titres de propriété offerts aux populations de Jaxaay, estimés à 12 milliards de francs. Ils ont ressorti cette promesse du chef de l’Etat exécutée à moitié, selon eux, par les techniciens en charge du dossier.

« Depuis que le président Macky Sall a pris cet engagement, nous avons remarqué que le directeur général de la Sn-Hlm n’a pas respecté ses instructions et cela depuis 2012. Le président a bien signifié au directeur de la Sn-Hlm de donner aux populations de Jaxaay lesdits titres de propriété. Or, jusqu’à présent, il n’y a que 100 voire 150 sinistrés qui ont reçu leurs titres de propriété sur 3000 titres. C’était une promesse faite aux populations par le chef de l’Etat et il faut que le directeur de la Sn-Hm respecte les instructions reçues dans ce sens », a confié Boubacar Traoré au journal Le Témoin, lors d’une assemblée générale en vue de sonner la mobilisation pour accueillir le président de la République.

Outre cette vieille doléance, le coordonnateur de la plateforme des jeunes pour l’émergence s’est prononcé sur le découpage administratif. Bien que satisfaits de cette nouvelle mesure, les responsables de Jaxaay invitent tout de même le chef de l’Etat à opérer quelques corrections pour plus de cohérence et d’équité territoriale. En effet, avec la nouvelle configuration, la commune de Jaxaay-Parcelles-Niakoulrab est délestée de plusieurs localités non moins importantes rattachées à la commune de Sangalkam.

Boubacar Traoré a donc tenu à attirer l’attention du chef de l’Etat sur cet état de fait. « Nous avons remarqué que nous avons été amputés de Darou Thioub et de la cité Lébougui. Même si le décret est déjà signé, nous lançons un appel au président Macky Sall pour voir les possibilités de faire en sorte que la cité Lébougui puisse être rattachée à la commune de Jaxaaay », sollicite le jeune leader qui n’exclut pas de briguer les suffrages des habitants de la commune.

Pour autant, il se dit disposé à ratisser en vue de mettre sur pied une large coalition pour que l’APR puisse gagner la commune dirigée actuellement par le maire sortant Mor Sarr Bâ. « J’ai convoqué tous les ténors et coordonnateurs de mouvements qui sont venus répondre à mon appel. Mon devoir c’est de rassembler et faire en sorte que la coalition Benno Bokk Yakaar puisse remporter les élections locales à Jaxaay », explique-t-il dans les colonnes du journal.

A quelques jours de la première visite du chef de l’Etat dans le nouveau département de Keur Massar, le militant de la première heure de l’APR souhaite être reçu pour discuter de l’avenir de la commune de Jaxaay.

AYOBA FAYE

Jeudi 24 Juin 2021 - 12:29


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter