Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



4,5 tonnes de cocaïne saisies encore sur un des navires de Grimaldi à Hambourg



4,5 tonnes de cocaïne saisies encore sur un des navires de Grimaldi à Hambourg
Alors que les arrestations se multiplient au Sénégal, depuis la saisie record de drogue au Port de Dakar, en début juillet 2019, les enquêtes internationales déclenchées ont permis de mettre la main sur d’autres drogues. En effet, 4,5 tonnes de cocaïne ont été saisies au Port de Hambourg, en Allemagne, d’où sont originaires Lukas Schmitzberger et Carolin Verena Stanzl sous mandat de dépôt au Sénégal.
 
Les 4200 paquets de cocaïne, d’une valeur marchande d’un milliard d’euros, étaient planqués dans 211 sacs de sport soigneusement rangés. Pire, le manifeste présentait la cocaïne comme des graines de... soja qui devaient être livrées en Belgique.
 
Selon nos confrères du journal « Libération », comme pour la saisie au Port de Dakar, la marchandise en cause était transportée par le navire « Grande Bénin » du même groupe italien Grimaldi. À la suite de la saisie record de drogue au Sénégal dans des véhicules, les (services de renseignement) de presque quinze pays européens s’étaient rendus au Port de Dakar pour un échange d’informations avec la Douane sénégalaise afin de neutraliser ce réseau international.
 
Une partie des véhicules en cause devait être livrée en Angola à la société tda Comercio e industria ayant son siège à l'avenue Pedro de Castro, mais aussi à l’entreprise Premium Motors Limited qui a son siège social au Ghana, précisément au 17 279 Nahia House (Accra). Le reste devait être acheminé au Port de Hambourg, en Allemagne, d’où sont originaires Lukas Schmitzberger et Carolin Verena Stanzl, les deux « touristes » qui voyageaient à bord du navire « Grande Nigéria » de l’armateur Grimaldi sur lequel la deuxième saisie a été effectuée.
 
Au-delà des investigations ouvertes en Allemagne, une enquête judiciaire a été aussi lancée en Italie, où Grimaldi a son siège, sous la houlette de la teigneuse procureure Monica Ferrero.   


Mercredi 21 Août 2019 - 10:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter