Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



6 milliards de polémiques sur la toile: les internautes crient au scandale, le ministre Mansour Faye dément le montant

Le chef de l'Etat Macky Sall a réceptionné plus de 145 mille tonnes de vivres au Port autonome de Dakar samedi 11 avril 2020, avant de lancer le départ des transporteurs pour la distribution de l'aide alimentaire d'urgence aux populations. Une enveloppe de 6 milliards aurait été dégagée pour les propriétaires de camions chargés de ventiler les denrées dans les coins et recoins du pays. Une somme qui a alimenté une très grosse polémique sur les Réseaux sociaux. Les internautes ont crié au scandale et soupçonné un coup tordu des gouvernants pour s'enrichir sur le dos de Covid-19. PressAfrik a joint le ministre du Développement communautaire, de l'Equité sociale et territoriale, pour tout tirer au clair.



Le Président Macky Sall en compagnie du ministre Mansour Faye, samedi au Port de Dakar pour réceptionner les vivres
Le Président Macky Sall en compagnie du ministre Mansour Faye, samedi au Port de Dakar pour réceptionner les vivres
Un étudiant du nom de Khadim Lo poste la vidéo d'un plateau spécial de Dakar Actu, diffusé la semaine dernière. Le Patron des transporteurs routiers du Sénégal Momar Sourang révèle qu'ils avaient déjà dit au ministre de tutelle Oumar Youm leur intention de mettre tous leurs véhicules à la disposition de l'Etat du Sénégal, après l'annonce du chef de l'Etat sur la distribution de l'aide alimentaire d'urgence. Mais à leur grande surprise, le lundi 06 avril 2020, ils ont vu un appel d'offre du gouvernement qui avait dégagé plusieurs milliards pour le transport des vivres à travers le Sénégal.

Selon Khadim Lo, c'est juste incompréhensible que l'Etat ait choisi de payer 6 milliards pour le convoi de l'aide alimentaire alors qu'il avait la possibilité de se référer aux routiers sénégalais qui lui proposaient un service quasi gratuit. Un autre internaute du nom de Cheikh Manga,enseignant de son état, revient sur le post de Khadim Lo et ajoute que d'autres transporteurs avaient également proposé leurs services à l'Etat du Sénégal. Il demande à ce que cette histoire de 6 milliards soit tirée au clair.


Sous un registre plus analytique, le journaliste-blogueur Aliou Sambou Bodian démontre comment l'Etat pouvait encore économiser 6 milliards en contribuant "au renforcement de l'économie locale en achetant ces denrées auprès de nos commerçants au niveau des régions et départements. Ainsi, le transport vers les villages allait être amorti et les transporteurs des régions mis en contribution".



La blogueuse Jaly Badiane, qui reprend un post de Pape Ismaila Dieng, n'en revient pas. Elle partage l'étonnement son confrère. En témoigne le style choisi pour écrire la somme allouée aux transporteurs choisis. 6 milliards Fcfa écris en lettres capitales.



L'ancien enfant de troupe, Sarakhe Ndiaye, n'y va pas par quatre chemin pour qualifier la politique adoptée par Macky et son gouvernement dans cette distribution de l'aide alimentaire d'urgence aux populations vulnérables. Selon lui c'est scandaleux ! Chiffres à l'appui, il démonte ce qu'il conçoit comme un fonds destiné "à enrichir des privilégiés sur le dos des populations assez éprouvées". Selon lui, 6 milliards pour transporter 145 mille tonnes, cela veut dire que le transport de la tonne de vivre revient à 41 379 Fcfa. Alors que, "tous ceux qui s'activent dans la logistique savent que le prix le plus élevé est payé au maximum à 15.000 F/tonne sur Dakar-Bakel ou Dakar Kedougou. Pour Ziguinchor c'est entre 12.000 F et 13.000 F là où on est à 3000 F à Dakar,5000 F pour Thiès et 6500 F pour Touba", dit-il. 

Monsieur Ndiaye a ensuite supprimé le post sur sa page Facebook. Sans donner de détails dans une nouvelle publication...


Sur Twitter, c'est le même ressenti. Les internautes ne n'arrivent pas à justifier l'enveloppe de 6 milliards. Babacar Wangrin cite un passage d’un article de nos confrères Emedia: "06 Milliards c’est plus que l’aide sociale des départements de Bambey, Malem Hodar, Matam, Kanel,Goudiry et Tambacounda réunis!" Il ajoute, par un autre tweet, qu'il ne comprend pas comment l'Etat peut dépenser 6 milliards pour le transport des vivres, alors que l'Armée a mis à sa disposition 75 camions. Un twitto du nom de Ibrahima Lo nous a interpellés pour tirer au clair l'enveloppe de 6 milliards qu'aurait dégagé l'Etat du Sénégal pour le "transport du don alimentaire du force Covid-19, alors que semble-t-il, les transporteurs, se portent volontaires pour acheminer le don gratuitement"

 

L'Avis de commande ouverte en procédure d'urgence lancé par le ministère ministère du Développement communautaire, de l'Equité sociale et territoriale
L'Avis de commande ouverte en procédure d'urgence lancé par le ministère ministère du Développement communautaire, de l'Equité sociale et territoriale
Alors, d'où est venue l'info sur l'enveloppe de 6 milliards ?
Dans leur édition d'information de 13 heures du 10 avril 2020, nos confrères de la Rfm ont lâché la "bombe". C'est le présentateur Barthélémy Ngom qui annonce que l'Etat a prévu une enveloppe de 6 milliards pour aider à transporter les tonnes de vivres dans tout le pays, avant de donner la parole à l'ancien député cheikh Omar Sy, qui qualifie cela de "gaspillage".
Contacté par PressAfrik, ce dimanche 12 avril, pour tracer la source de l'information donnée par la Rfm, monsieur Sy avoue ne pas détenir un document officiel émanant des services étatiques à même de confirmer ce fait. "Ma source avait promis de me donner le document. Mais jusqu'à présent, je ne l'ai pas reçu", affirme-t-il de l'autre bout du fil. Avant d'ajouter: "je pense que le gouvernement doit communiquer de manière officielle sur ces 6 milliards pour éteindre cette polémique. Le ministre Mansour Faye à qui on a confié cette tâche doit sortir et communiquer de manière claire sur ça. Il n'y a aucune raison que cela reste à l'état de rumeur".

PressAfrik a joint le ministre du Développement communautaire, de l'Equité sociale et territoriale, Mansour Faye, chargé par le chef de l'Etat de coordonner la distribution de cette aide alimentaire d'urgence. Selon le maire de Saint-Louis, les gens ont très vite fait "d'extrapoler sur le montant alloué au transport des vivres. Ils ont certainement entendu que le Gouvernement avait dépensé 60 milliards (des 69 prévus) en achat de denrées. Et ils ont conclu que le reste de l'argent allait être donné pour le transport de ces denrées".
"Le montant dépensé n'avoisine même pas 1 milliard Fcfa"
Selon Mansour Faye,  le montant total dépensé pour la logistique et le transport des vivres n'avoisine pas un milliard de Fcfa. "Vous savez, la majeure partie des camions nous a été donnée gratuitement par les transporteurs. Le gouvernement n'a payé que le carburant et les chauffeurs. Il y a également l'Armée qui a mobilisé beaucoup de ses camions pour cette opération. Pour le reste, les distances les plus longues, à savoir Dakar-Kédougou, Dakar-Ziguinchor, nous ont été facturées entre 20 mille et 25 mille Fcfa la tonne. Donc, après calcul, la somme pour convoyer les vivres n'avoisine pas le milliard", a-t-il expliqué à PressAfrik.

Aussi, précise le ministre du Développement communautaire, de l'Equité sociale et territoriale, "il faut savoir que Dakar concentre le tiers de la distribution de l'aide alimentaire d'urgence. Vient ensuite Diourbel". 
 

AYOBA FAYE

Dimanche 12 Avril 2020 - 11:17


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Ndiaye le 12/04/2020 18:23
Taisez vous ne valez rien
A causes de vous menteurs affabulateurs on aura n'importent quel malheur
Que savez vous faire dites nous cela

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter