Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



AIBD: en 2021, LAS a contribué à hauteur de 125 milliards dans l’économie nationale, selon son Dg Askin Demir



Selon Monsieur Askin Demir,  LAS (Limak-Aibd-Summa) a contribué à hauteur de 125 milliards de francs CFA à l’économie nationale en 2021, représentant 25% des investissements consentis par l’Etat du Sénégal pour la construction de cet aéroport.

L’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) compte finir cette année 2021 avec 1,8 million de passagers, et amorcer la relance de son trafic durement frappé par la pandémie depuis 2020, a révélé mardi le directeur général de Limak-Aibd-Summ (LAS), Askin Demir.
 
L’AIBD était à 2,4 millions de passagers en 2019, soit un an avant le début de la pandémie au Sénégal, chiffre retombé à 1 million en 2020, a appris l’APS de ses responsables, lors de la célébration de la journée internationale de l’aviation civile, coïncidant avec le 4-ème anniversaire de l’exploitation de l’AIBD.
 
‘’Cette année en 2021, on va finir avec 1,8 million de passagers, (contre) 2,4 passagers en 2019’’, a dit le directeur général de LAS, société gestionnaire de la plateforme aéroportuaire, lors d’un panel organisé à cette occasion sur le thème ‘’L’innovation au cœur des stratégies de développement du hub aérien sénégalais’’.
 
‘’Au mois de novembre, on était à 90% de passagers de 2019. Probablement en 2022, si on reprend notre cours d’avant la pandémie, on va arriver au chiffre de 2019’’, a indiqué le directeur général de LAS. 
 
Il espère que la réalisation d’une telle performance ferait probablement de l’AIBD ’’le premier aéroport de la sous-région à arriver à ce chiffre’’. 
 
La compagnie nationale Air Sénégal SA est le levier sur lequel l’AIBD compte s’appuyer pour la relance du trafic, selon le DIrecteur général de LAS ( Limak-Aibd-Summa) gestionnaire de la plateforme aéroportuaire.
 
Les autorités aéroportuaires misent beaucoup sur les certifications de qualité de service, les reconnaissances internationales, qui contribuent au rayonnement de l’aéroport, dont la position géographique aux confins de quatre continents, lui donne un avantage comparatif.
 
La pandémie a fait perdre certaines lignes à l’AIBD, qu’il compte récupérer en 2022, a dit le DG de LAS. Le département commercial s’est récemment rendu à Paris, Milan et Dubaï pour rencontrer des compagnies aériennes et des sociétés aéroportuaires. 
 
‘’On a une grande demande sur l’Amérique du Sud, du Nord, le Sud de l’Europe, a-t-il dit. ’’Avec l’appui de l’ANACIM, je pense qu’on peut ouvrir de nouvelles lignes sur Dakar et recevoir de nouveaux passagers. ’’
 
 


AYOBA FAYE

Mercredi 8 Décembre 2021 - 11:25


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter