Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire Soleimani: l'Iran décide de revenir sur son accord nucléaire



Affaire Soleimani: l'Iran décide de revenir sur son accord nucléaire
L'Iran affirme qu'il ne respectera plus aucune des limites fixées dans un accord nucléaire historique qu'il a conclu avec les grandes puissances mondiales en 2015.

Cette décision fait suite à l'assassinat vendredi par les États-Unis du commandant militaire supérieur de l'Iran, Qasem Soleimani.

Mais l'Iran n'a pas officiellement quitté l'accord nucléaire, connu sous le nom de JCPOA (Joint Comprehensive Plan of Action), et déclare qu'il respectera les termes de l'accord si les autres nations impliquées acceptent également de le faire à nouveau.

L'Iran continuera également à permettre aux inspecteurs de l'organe de surveillance nucléaire de l'ONU, l'AIEA, de surveiller ses activités.

Mais le pays soutient maintenant qu'il n'aura aucune restriction sur la quantité de matières nucléaires qu'il produira, ni sur la façon dont ces matières seront enrichies, et "qu'il procédera dorénavant en fonction de ses exigences techniques".

Comment l'accord nucléaire a-t-il été conclu ?
En 2015, l'Iran a conclu un accord à long terme sur son programme nucléaire avec un groupe de puissances mondiales connu sous le nom de P5+1 - les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, la Chine, la Russie et l'Allemagne.

Cet accord est intervenu après des années de tension sur les efforts présumés de l'Iran pour développer une arme nucléaire.

L'Iran a insisté sur le fait que son programme nucléaire était entièrement pacifique, mais la communauté internationale n'y a pas cru.

En vertu de l'accord, l'Iran a accepté de limiter ses activités nucléaires sensibles et d'autoriser l'entrée d'inspecteurs internationaux en échange de la levée de sanctions économiques paralysantes.

Quand est-ce que ça a commencé à s'effondrer ?

Affaire Soleimani: l'Iran décide de revenir sur son accord nucléaire
Le président américain Donald Trump a abandonné l'accord en mai 2018 et a rétabli les sanctions américaines.

Il voulait un nouvel accord qui permettrait également de freiner le programme de missiles balistiques de l'Iran et son implication dans des conflits régionaux.

Tous les autres signataires - le Royaume-Uni, la France, la Russie, la Chine, l'Allemagne et l'UE - auraient voulu poursuivre l'accord.

L'Iran a refusé de négocier un nouvel accord et a vu la valeur de sa monnaie s'effondrer et son taux d'inflation monter en flèche au moment où les sanctions ont pris effet.

Lorsque les sanctions ont été renforcées en mai 2019, l'Iran a cessé de respecter certains engagements pris dans le cadre de l'accord.

Quelles règles l'Iran devait-il respecter ?
Voici les engagements énoncés dans le Plan d'action global conjoint.

rfi

Lundi 6 Janvier 2020 - 14:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter