Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire des faux billets: Thione Seck entre la restitution de ses 32 millions et un probable retour en prison



Affaire des faux billets: Thione Seck entre la restitution de ses 32 millions et un probable retour en prison
Le procureur général près de la Cour d’Appel de Dakar a demandé, lundi, l’infirmation du jugement du 23 mai 2019 qui a été rendu en première instance contre le leader du Ram Daan, Thione Balago Seck, et son acolyte, Alaye Djité. Ces derniers sont poursuivis pour détention de signes monétaires, tentative d'escroquerie, association de malfaiteurs et blanchiment d'argent. 

En effet, après avoir passé près de 9 mois en détention provisoire dans cette affaire, le chanteur avait bénéficié d’une liberté provisoire avant d'être libéré par le juge pour vice de procédure. Mais le procureur général qui n'était pas d'accord avec la décision du juge, avait interjeté appel pour que cette affaire soit jugée à nouveau.

Dans son réquisitoire, l’avocat général déclare : « Cette nullité ne peut pas prospérer. Les Pv ont été bien faits, sur la base de la filature. Il y a aussi le lien avéré entre les prévenus. Il fallait rassembler les éléments avant d’alerter les avocats, parce qu’il s’agit d’une infraction matérielle. Nous n’étions pas à la phase de l’interrogation. On est en matière de flagrance. Et je vous demande d’écarter ces arguments avancés par les conseils de la défense ». 

Appelé devant la barre, l’avocat du chanteur de rétorquer : « Nous sommes en matière d’application du règlement 5 de l’Uemoa. Et celui-ci dit que toute personne interpellée a droit à un avocat. Vous êtes-là, appliquez-là. »

Mieux, les avocats de Thione Seck ont aussi demandé la restitution de ses 32 millions de F Cfa qui ont été saisis par la justice ainsi que la confirmation du premier jugement.

Le délibéré est attendu le 13 janvier prochain. Si le juge de la Cour d'Appel suit la requête du procureur, le père du Wally Seck risque de retourner en prison. 

Aminata Diouf

Mardi 31 Décembre 2019 - 09:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter