Afrique du Sud : La justice refuse à Winnie Mandela la maison de Qunu

​En Afrique du Sud, les proches de Nelson Mandela n'en finissent plus de se battre pour l'héritage de l'ancien président. La justice sud-africaine a décidé, vendredi 19 janvier, de refuser l'appel de son ex-femme Winnie Mandela. Elle avait fait appel pour récupérer la maison familiale des Mandela, à Qunu, dans le village où l'ancien prix Nobel de la Paix a passé son enfance.



Winnie Mandela voulait récupérer la maison de Qunu car elle l'avait achetée, à son nom, en 1989, alors que Nelson Mandela était toujours derrière les barreaux, mais le couple divorce, en 1996, et Nelson Mandela finit une partie de sa vie, dans cette même maison de Qunu qui lui sera définitivement cédée par le gouvernement, en 1997.

Préserver l'unité du clan

A sa mort, il y a 5 ans, il lègue donc la propriété au Fonds de la famille Nelson Mandela, pour préserver l'unité du clan.

Winnie Mandela ne l'entend cependant pas de cette oreille. Elle avait déjà fait appel, en 2016, qui a été rejeté par la justice sud-africaine.

Cette fois, la justice a donc clôt le dossier, vendredi 19 janvier.

Tensions dans la famille

« Toute personne raisonnable aurait revendiqué le droit à la propriété avant le décès de Nelson Mandela. Attendre qu'il décède est extrêmement préjudiciable car sa version des événements n'est pas disponible », a déclaré le juge.

Preuve des tensions parmi les membres de la famille Mandela : le petit-fils du prix Nobel, Mandla Mandela, s'est publiquement félicité de cette décision.

Rfi

Samedi 20 Janvier 2018 - 16:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter