Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Algérie: vaste opération anticorruption

Opération « mains propres » en Algérie. Une fratrie de milliardaires qui a fait fortune sous le long règne d’Abdelaziz Bouteflika a été arrêtée alors que le sort de l'homme plus riche du pays demeure confus. Ce coup de filet anticorruption intervient alors que le chef de l'État algérien par intérim Abdelkader Bensalah peine à convaincre plusieurs acteurs politiques de discuter de la préparation des prochaines échéances électorales.



Plusieurs milliardaires ont été arrêtés en Algérie dans le cadre d'une enquête anticorruption. Elle vise des oligarques qui ont fait fortune durant les 20 années de règne du président déchu. Le sort de l'homme le plus riche du pays est pour l'instant confus. En revanche, une riche fratrie de quatre frères a bien été arrêtée.
 
Les frères Kouninef - Redha, Abdelkader, Karim et Noah - sont à la tête d’un groupe qui pèse 300 millions de dollars. Selon la télévision nationale, ils ont été arrêtés par la gendarmerie dans le cadre d’une enquête liée aux conditions d’obtention de marchés publics. Les trois hommes sont très proches de la famille Bouteflika. Selon la presse, ils ont fait partie des financeurs des campagnes électorales d’Abdelaziz Bouteflika. Et le groupe, qui travaille dans les secteurs de l’hydraulique et du bâtiment, a également construit sa fortune grâce à la commande publique.
 
C’est une situation similaire à celle d’Ali Haddad, l’ancien leader du FCE, l’organisation patronale, qui a été arrêté le 31 mars dernier alors qu’il voulait passer la frontière tunisienne. Mais la télévision nationale a également annoncé l’arrestation d’Issad Rebrab, le propriétaire du groupe Cévital, un milliardaire, première fortune du pays. Sauf que le groupe dément et affirme que l’homme d’affaires de 74 ans était entendu par la gendarmerie sur l’un de ses projets d’investissement bloqué.
 

Rfi

Lundi 22 Avril 2019 - 17:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter