Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Amadou Hott : « La dette a été multipliée par trois entre 2006 et 2019 »



Amadou Hott : « La dette a été multipliée par trois entre 2006 et 2019 »
Le débat sur la dette « n’est pas propre à l’Afrique » à en croire au ministre de l’Economie du plan et de la coopération internationale, Amadou Hott. Dans une interview accordée à L’Observateur, le ministre a fait savoir que l’Europe est aussi concernée, mais révélant que, « entre 2006 et 2019, la dette a été multipliée par trois ».

« Je rappelle qu’à la suite de l’initiative pays pauvres très endettés et de l’initiative pour l’annulation de la dette du tiers-monde, la dette publique en Afrique subsaharienne a été drastiquement réduite, au début des années 2000, avant de se reconstituer en changeant de profil avec la moitié en puissance de nouveaux prêteurs aux interventions différentes de celles des bailleurs traditionnels », a expliqué le ministre.

Il a fait savoir qu’entre 2006 et 2019, la dette a été multipliée par trois pour couvrir une partie des besoins incommensurables de nos pays. Et selon lui, c’est dans ce contexte qu’est survenue la pandémie de la covid-19 qui a augmenté les besoins de financements du continent qui doit faire face à la crise et à la relance de son économie.

A ce titre, poursuit Amadou Hott, le G20 et le Club de Paris ont pris la décision de suspendre du service de la dette pour permettre à nos pays de disposer d’espaces budgétaires supplémentaires en vue de couvrir les besoins nés de la crise.

Salif SAKHANOKHO

Jeudi 27 Mai 2021 - 11:31


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter