Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Angleterre : le nouveau tatouage de Sterling crée une vive polémique



Angleterre : le nouveau tatouage de Sterling crée une vive polémique
Les sportifs aiment souvent se faire tatouer. Mais le nouveau tatouage de Raheem Sterling, actuellement en préparation avec l'Angleterre, pour la Coupe du monde, a fait exploser les réseaux sociaux anglais.

Le joueur de Manchester City s'est fait tatouer une arme à feu pointée vers le bas de son pied. Mais l’image a dérangé plus d’un en Angleterre. L'image a fait exploser les médias et les réseaux sociaux, tant elle est dérangeante pour certains. 
 
 

Une photo dont le 'Sun' britannique a profité pour faire sa Une avec un parfait "jeu" de mots : "Sterling se tire une balle dans le pied." Et bien évidemment le joueur est rapidement venu se défendre en déclarant : "Quand j'avais 2 ans, mon père a été tué par balles. Je me suis fait la promesse que jamais je ne toucherai à une arme dans ma vie. Moi, je tire des balles avec ma jambe droite. Pour moi, ça a une signification plus importante. Il n'est pas encore terminé."
Alors si les associations anti-armes s'indignent, Raheem Sterling, lui, l'a fait pour une tout autre raison. Il n'est pas le premier joueur à laisser apparaître ses tatouages d'armes dans le monde du football, mais il est certainement le premier à faire la Une du 'Sun' de la sorte. Alberto Moreno, le joueur de Liverpool, avait il y a quelques temps montré au monde un tatouage d'un singe portant une arme...

Les plus grands supporters de Sterling ne comprennent pas cet acharnement sur le tatouage plein de sens du joueur face à l'ignorance des tatouages d'autres joueurs, et n'hésite pas d'accuser certains médias de racistes sur les réseaux sociaux. 
 

Assane Walo Gueye (Stagiaire)

Mardi 29 Mai 2018 - 13:43


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter