Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Arène nationale: 213 chaises cassées, les caméras de surveillance activées pour cueillir les fauteurs de troubles

Après les saccages de l’arène nationale, le directeur des Infrastructures a fait le point. Cheikh Ahmed Tidiane Sarr est revenu sur l’étendue des dégâts, lors de la rencontre ministère des Sports-Cng de lutte, renseigne le journal Les Echos.



Arène nationale: 213 chaises cassées, les caméras de surveillance activées pour cueillir les fauteurs de troubles
Le directeur des Infrastructures, Cheikh Sarr, a bien voulu faire l’inventaire des "casses inadmissibles" enregistrés au niveau de l’Arène nationale lors d’une journée organisée par Mouniang Production. C’était mardi 13 avril, au sortir de la réunion entre le ministre Matar Ba et le bureau du Cng dirigé par Bira Sène. « Après un premier décompte lundi 12 avril, nous avons constaté qu’il y avait près de 213 chaises qui ont été cassées. Il y a eu aussi d’autres dégâts, notamment au niveau des toilettes. On est en train d’évaluer la situation avec nos services techniques comme après chaque événement », renseigne Cheikh Sarr.

Poursuivant, le directeur des Infrastructures révèle qu’il « y a des caméras de surveillance très performantes partout dans l’arène, à l’intérieur comme à l’extérieur. A partir de ces caméras de dernière génération et des images enregistrées par les télévisions et sites internet, on pourra reconstituer les faits et identifier les fauteurs de troubles ».

Mieux, Cheikh Sarr renseigne que les « enquêteurs de la Police étaient au stade le lundi 12 avril pour faire l’état des lieux, et avec les informations qu’on va leur fournir, je pense qu’on pourra aller au bout de l’affaire et éradiquer ce phénomène », lit-on dans le journal.

Moussa Ndongo

Mercredi 14 Avril 2021 - 11:17


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter